Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Sporting de Charleroi: les cadres doivent prendre leurs responsabilités

Le match de ce dimanche au Bosuil a mis à jour certaines limites de l’effectif – au moins actuel – de Charleroi par rapport à un candidat déclaré au titre comme l’Antwerp. Toutefois, dans le onze qui avait fière allure, certains cadres n’ont pas répondu aux attentes.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Il suffisait de regarder la feuille de match et de comparer le banc des deux équipes qui s’affrontaient ce dimanche à Anvers pour comprendre que si le onze de départ carolo ne parvenait pas à faire la différence, l’Antwerp aurait un net avantage dans la quête des trois unités. Et alors que le marquoir affichait 2-0 au bout d’un petit quart d’heure de jeu, cet avantage était rapidement devenu un boulevard pour les Anversois qui n’ont pourtant pas été plus forts que leurs homologues hennuyers dans le jeu. « On a dû courir après le match parce qu’on a très mal géré les deux premières fois qu’Anvers a passé le milieu de terrain », soulignait ainsi Edward Still après la partie. Alors que Marco Ilaimaharitra évoquait un manque « de cœur durant les quinze premières minutes », le mentor des Zèbres a confirmé les propos de son capitaine dans la foulée, rappelant que si l’on peut « parler de foot ou de tactique, il doit y avoir l’impact, la force physique, la puissance et le cœur aussi » pour remporter des matches.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs