Accueil Sports Football Diables rouges

Martinez à Everton: la tendance, c’est non

L’Union belge ne veut pas perdre son sélectionneur à quelques mois du Mondial au Qatar et le Catalan lui-même veut vivre le tournoi sur le banc des Diables.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En soi, entendre dire que Roberto Martinez figure sur les tablettes d’un club étranger à la recherche urgente d’un coach n’a rien de neuf ces derniers mois. Alors pourquoi la question de la succession de Rafael Benitez du côté d’Everton a-t-elle fait souffler un vent d’inquiétude dans les coulisses de la Fédération belge au fil des heures à l’inverse d’autres clubs où une place venait de se libérer (Barcelone, Tottenham, Aston Villa ou encore Newcastle) ? Tout simplement parce que les dirigeants de Goodison Park, où le Catalan a officié entre 2013 et 2016, l’ont placé en tête de leur liste !

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs