Accueil Léna

Comment Instagram peut pousser les ados à l’anorexie

Des documents internes montrent que la plateforme offre des contenus toxiques aux adolescents. Nous l’avons testé sur des profils fictifs, avec des résultats effrayants.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Nous l’avons appelée Chloé : une Suissesse de 16 ans, qui souffre d’anorexie et le dit ouvertement sur Instagram. Mais au lieu de recevoir de l’aide pour s’en sortir, notre adolescente s’est enfoncée dans un labyrinthe de profils glorifiant la maigreur. La règle ici est simple : plus les contenus sont extrêmes, plus ils reçoivent de likes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par VERDOODT Jean-Marie, mardi 18 janvier 2022, 17:40

    Allo les psychiatres...!!

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs