Accueil Monde Union européenne

UE: Roberta Metsola à la tête du Parlement européen

La Maltaise a été élue au premier tour. Les principaux groupes politiques l’ont soutenue, malgré sa position anti-avortement. « La répartition des postes relève du marchandage politique », dénoncent les Verts.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 3 min

Aux applaudissements de l’assemblée pour son élection a vite succédé un « happy birthday ». Roberta Metsola a été élue à la présidence du Parlement européen le jour de son 43e anniversaire. L’eurodéputée maltaise devient ainsi la plus jeune présidente de l’institution, la troisième femme après les Françaises Simone Veil et Nicole Fontaine. Elle succède à David Sassoli, décédé la semaine dernière, qui devait céder son poste à mi-parcours, en vertu d’un accord entre les principaux groupes politiques.

Représentante du Parti populaire européen (centre-droit), la juriste a récolté 458 voix, devançant largement les deux autres candidates, Alice Kuhnke, ex-ministre suédoise de la Culture, pour les Verts, et Sira Rego, représentante espagnole de la gauche radicale – Kosma Zlotowski, eurosceptique polonais, s’est finalement retiré de la course.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs