Accueil Culture Arts plastiques

Dans les petits papiers de Galila Barzilai Hollander

Le Musée juif de Belgique présente une cinquantaine d’œuvres issues de la collection de Galila Barzilain Hollander. Leur point commun : toutes sont réalisées sur papier.

Article réservé aux abonnés
Chef adjoint au service Culture Temps de lecture: 2 min

Sur une grande feuille de papier blanc, des centaines de petits trous sont reliés deux par deux, formant une partition musicale dont les notes se promènent librement. Shotgun Symphony d’Etienne de Fleurieu est une des premières œuvres que l’on découvre dans les deux petites salles de l’exposition Works on Paper (travaux sur papier). Une cinquantaine d’œuvres issues de la collection de Galila Barzilain Hollander y sont présentées avec un point commun : toutes sont réalisées sur papier. On s’attend donc à y découvrir dessins et autres aquarelles. C’est pourtant tout autre chose que présente Bruno Benvindo, reflétant les choix totalement libres et originaux de la collectionneuse.

Ainsi Shotgun Symphony, que nous évoquions plus haut, est-il réalisé en deux temps : d’abord un tir de chevrotine dans le papier. Ensuite, un travail lent et patient pour créer une myriade de notes de musique en reliant deux par deux les trous laissés par les petites billes de plomb.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Arts plastiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs