Accueil Société

Emmanuel André: «Ce virus sait muter pour continuer à échapper à notre système immunitaire et va continuer à le faire»

Yves Van Laethem et Emmanuel André sont revenus sur la situation sanitaire actuelle et la possibilité de voir d’autres variants faire prochainement leur apparition.

Temps de lecture: 2 min

Emmanuel André, microbiologiste et Yves Van Laethem étaient les invités de La Première pour évoquer la crise sanitaire et le variant omicron, ce mardi matin. Ils s’accordent à dire que le variant omicron n’est pas le dernier. D’autres vont faire leur apparition, même s’ils n’en savent pas plus pour l’instant. Une sous-version du variant omicron fait d’ailleurs déjà parler d’elle.

Y aura-t-il d’office de nouveaux variants ?

« Ce n’est pas être pessimiste de dire qu’il y en aura d’autres », explique Emmanuel André. Il ajoute : « Ce virus sait muter pour continuer à échapper à notre système immunitaire et va continuer à le faire. Omicron circule énormément et toute sa circulation est un élément qui favorise l’émerge de nouveaux variants. »

« Il y aura d’autres variants plus transmissibles, sans doute », explique Yves Van Laethem. « Il y a un décalage entre la transmissibilité qui sera sans doute de plus en plus importante pour l’emporter sur le prédécesseur, mais sera-t-il plus agressif ou pas, c’est différent et personne ne sait dans quel sens on ira à ce niveau-là. »

Une petite soeur du variant omicron

C’est une sous-souche du variant omicron, déjà connue de certains pays étrangers comme l’Inde ou le Danemark, qui semble faire le tour de la Belgique. Elle serait souvent confondue dans les chiffres avec le variant delta. Elle est initialement restée sous le radar car elle ne pouvait être détectée en utilisant la même technique que la première version de omicron. Selon Tom Wenseleers de la KU Leuven, cette nouvelle sous-souche vient probablement d’Inde, selon les informations de Het Laatste Nieuws. Cette version aurait plus de facilités à échapper à notre système immunitaire. Elle ne serait pas identifiée dans les chiffres et confondue avec le variant delta. Omicron représente désormais 85 % des infections au coronavirus de notre pays.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

31 Commentaires

  • Posté par Durlet Anne-Marie, mercredi 19 janvier 2022, 13:05

    Monchichi a encore parlé !

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 19 janvier 2022, 15:15

    Et "machochotte" <Durlet> a encore réagi...

  • Posté par lucas patrick, mercredi 19 janvier 2022, 9:35

    Depuis le temps qu'il annonce l'apocalypse celui-là. Chers journalistes (enfin disons ce qui reste de cet ex-beau métier de contre pouvoir qu'est le vrai "journaliste" qui challenge, pas un beni oui oui) si vous pouviez changer vos interlocuteurs scientifiques (leur date de péremption est passée) et vous ouvrir à d'autres cieux plus clairs.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 18 janvier 2022, 23:26

    Tagada, tagada, voilà les Dalton, voilà les Dalton!

  • Posté par Moriaux Raymond, mardi 18 janvier 2022, 22:05

    Les experts feraient mieux de se taire. Ça évitera les montagnes de conneries qui viennent à chaque fois polluer ce forum.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko