Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«Nightmare alley»: du del Toro pur jus

La seconde adaptation du roman noir de William Lindsay Gresham, «  Le charlatan » en français.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

A l’origine, il y a le roman noir de William Lindsay Gresham, son premier, qui paraît en 1946. Le charlatan , en français, et dont les droits sont acquis par Darryl Zanuck à l’instigation de Tyrone Power. Pour la petite histoire, Gresham, se sachant atteint d’un cancer, s’est suicidé dans une chambre d’hôtel en 62, les poches pleines de cartes de visite mentionnant : « Pas d’adresse, pas de téléphone, pas de profession, pas d’argent, retraité. » Un film est tiré du bouquin en 1947, réalisé par le Britannique Edmund Goulding et porté par ce même Tyrone Power, dans le rôle à contre-emploi de Stanton Carlisle, l’aboyeur de fête foraine dévoré par l’ambition, devenu une star du mentalisme.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs