Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«L’amour, c’est mieux que la vie»: un Lelouch d’un bon cru

Le moteur de cette comédie chorale pas si dramatique que ça est l’amour, mais c’est surtout la mort qui hante ce film.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Après avoir montré que les histoires d’amour sont éternelles dans Les plus belles années d’une vie , Lelouch prouve que même avec la ligne d’arrivée en ligne de mire, l’amour peut vous rattraper. Et de mettre en scène Gérard Darmon (bouleversant) dans la peau d’un homme apprenant qu’il n’a plus beaucoup de temps à vivre et Sandrine Bonnaire (solaire), à la tête d’une agence d’escort-girls, acceptant le marché des deux amis de Gérard (Philippe Lellouche et Ary Abittan), à savoir lui faire vivre sa dernière histoire d’amour. Ce qu’elle ignorait, c’est que l’amour vrai va s’en mêler. Là-dessus se greffe avec beaucoup d’humour la présence de Jésus, et le diable passant par là – ce qui donne lieu à une scène d’introduction face caméra très drôle avec, notamment Béatrice Dalle et Clémentine Célarié.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

«Miss Marx», héroïne punk

Sous les traits de la brillante Romola Garai, on apprivoise la figure passionnante et captivante d’Eleanor Marx, sa volonté de faire bouger les lignes, ses combats, son envie d’inventer une nouvelle réalité et d’être libre.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs