Accueil Société

Inondations: les sinistrés hésitent souvent à solliciter leur CPAS

Karine Lalieux, la ministre fédérale de l’Intégration sociale, a débloqué 20 millions pour les habitants des communes frappées par les inondations. Pour les obtenir, il faut franchir la porte du CPAS, et ce n’est pas toujours simple.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 6 min

Dès le lendemain des inondations catastrophiques de la mi-juillet, les communes sinistrées et plus spécialement leurs CPAS ont été submergés par les appels à l’aide des sinistrés. Les premiers jours ont été difficiles : « L’administration était ravagée. Nous avons dû improviser et travailler dans l’illégalité pour verser les premières aides », témoigne Etienne Vendy, le président du CPAS de Trooz, cette commune de la vallée de la Vesdre où la moitié des 8.000 habitants a été victime de ces crues historiques, à des degrés divers, mais souvent de manière très importante.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Drizis Pinelopi, mercredi 19 janvier 2022, 19:34

    Article interessant https://www.hln.be/binnenland/hln-onderzoek-overheid-maakte-de-overstromingen-vorig-jaar-zelf-erger-gok-met-stuwmeer-had-desastreuze-gevolgen~a06b5d84/

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs