Accueil Belgique Politique

Eliane Tillieux sur le débat de la vaccination obligatoire: «Cela va prendre du temps»

Le débat sur l’obligation vaccinale s’ouvre en Belgique. De l’Autriche au Canada, toute une palette de mesures existe pour inciter, jusqu’à obliger à se faire vacciner. En Europe aussi, des sanctions sont mises en place.

Temps de lecture: 2 min

Eliane Tillieux, la présidente de la Chambre des représentants, était l’invitée de Bel RTL ce mercredi matin.

Le parlement reprend la main sur le débat sur la vaccination obligatoire. Selon Eliane Tillieux, cette question doit être sur la table, parce que « le débat vit dans la société. Vous ne croisez plus personne sans que cette question ne soit sur la table. » Elle ajoute : « Il faut que les élus puissent aborder cette question dans tous les sens. »

Des désaccords au sein de la Vivaldi ?

C’est logique selon la présidente que les partis aient des idées et des opinions qui divergent, même en interne. « Nous sommes dans une situation qui évolue. » Avec des variants comme omicron, il y a encore beaucoup de zones d’ombre sur ce à quoi on peut s’attendre à l’avenir.

« Il y aura un débat, il y aura des experts. Les députés auront la possibilité de leur poser leurs questions pour être rassurés. »

Des non-vaccinés stigmatisés

Dans la société, « on stigmatise ceux qui ne sont pas vaccinés. Doit-on continuer dans ce sens ? C’est une question éthique et de société, et il faut que le Parlement s’en saisisse, c’est à lui de le faire. » Le Comité de concertation aborde régulièrement la question, mais n’a jamais tranché. Les parlementaires débattront, mais cela va prendre du temps. « Cela pourrait être au-delà du mois de février, mais l’idée est d’avoir un délai de quatre, cinq, six semaines pour les résultats de ce débat. » Elle ajoute : « Il n’y aura pas de décision claire dès l’entame du débat, cela va prendre du temps. »

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

19 Commentaires

  • Posté par Debersaques Bart, jeudi 20 janvier 2022, 0:35

    disons: après plus que deux ans ils vont finalement commencer à réfléchir; je rêve?

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 19 janvier 2022, 11:34

    Ils n ont pas compris que la récré est finie, "obligation" ou non, plus aucun arn free people n ira se faire injecter maintenant que les chiffres sont publiés et montrent le fizsco du vaccin pour freiner l épidémie.

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 19 janvier 2022, 18:28

    Beurk.

  • Posté par Ernotte Sébastien, mercredi 19 janvier 2022, 11:32

    Lol, qui y croit ? Comme si l état pouvait assumer les procès pour ef graves. Surtout chez les jeunes hommes.

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, mercredi 19 janvier 2022, 20:37

    Évitez donc les "plans sur la comète", <Ernotte> l'infect malfaisant. <Qui vivra verra>, et <Rira bien qui rira le dernier> comme on dit... Et vos élucubrations d'<ef graves>, vous y croyez vraiment mon pauvre vieux ? Oui ? Vraiment "atteint" alors...

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une