Accueil Société

Femme poussée sur les voies du métro à Bruxelles: le suspect dit ne se souvenir de rien

Son avocat a expliqué que son client s’était dit lui-même « choqué » lorsque les faits lui ont été relatés. Il dit ne pas avoir de souvenir.

Temps de lecture: 2 min

L’homme inculpé de tentative de meurtre pour avoir poussé une femme sur les rails du métro bruxellois affirme ne pas se souvenir des faits, a indiqué mercredi son avocat, qui souligne que son client est « lui-même choqué ». La défense ne s’est pas opposée au maintien en détention préventive du jeune homme de 23 ans, qui a été confirmée par la chambre du conseil en début d’après-midi.

Vendredi vers 19h45 et sous l’œil des caméras de surveillance, le jeune Français avait poussé dans le dos une femme qui lui était a priori inconnue sur les rails de la station Rogier, alors qu’une rame de métro était en approche. Alerté par des personnes sur le quai, le conducteur du métro avait effectué un freinage d’urgence et était parvenu à ne pas heurter la victime. Des voyageurs présents sur le quai étaient alors descendus sur les voies pour extirper la victime des rails. Cette dernière avait ensuite été transportée à l’hôpital pour une fracture à l’épaule.

L’auteur s’était, lui, enfui en courant dans le sens opposé en traversant les rails de métro. Grâce à la diffusion d’images du suspect, il avait été interpellé quelques minutes plus tard par la police, alors qu’il se trouvait dans la station de métro De Brouckère.

Le juge d’instruction chargé de l’affaire a demandé une expertise psychiatrique concernant le suspect.

Dans l’attente des conclusions de cette expertise, l’avocat du jeune homme, Me Alexandre Kasongo Mukendi, n’a pas demandé la libération conditionnelle de son client.

Ce dernier ne se souvient en outre pas des faits, a pointé l’avocat. « Il ne sait pas ce qu’il s’est passé et a été très choqué lorsque les faits lui ont été relatés », a conclu Me Kasongo Mukendi, ajoutant que son client avait été pris en charge par un psychiatre.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

15 Commentaires

  • Posté par eric biltiau, mercredi 19 janvier 2022, 22:02

    Qui va payer cet avocat, vous devinez ? Par contre celui de cette dame, ça c'est une autre histoire. Encore et toujours des DROITS pour des crapules mais aucun devoir. De quel droit va pouvoir bénéficier cette dame par contre...?

  • Posté par eric biltiau, mercredi 19 janvier 2022, 17:52

    Il faut oublier aussi la fin de sa peine et le colloquer jusqu'à la fin sa vie.

  • Posté par Drumberg Benoit, mercredi 19 janvier 2022, 17:31

    Il reste à espérer qu'il ne se souviendra de rien non plus quand il,sortira dans quelques années et après qu'on se soit "occupe" de lui en taule !

  • Posté par lambert viviane, mercredi 19 janvier 2022, 17:12

    Il faut lui greffer un cerveau!

  • Posté par Bartet Guy, mercredi 19 janvier 2022, 16:38

    Ce genre d'amnésie est fréquent après un choc émotionnel. Mais il peut évidemment aussi être simulé.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko