Accueil Monde Europe

Boris Johnson annonce la fin de l’essentiel des restrictions en Angleterre

Il est question du port du masque, du télétravail et du pass sanitaire.

Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé mercredi mettre fin la semaine prochaine à l’essentiel des restrictions anti-covid imposées pour lutter contre le variant omicron en Angleterre, et prévoir en mars la fin de l’isolement pour les cas positifs.

A partir de jeudi 27 janvier, le port du masque ne sera plus légalement obligatoire, le télétravail ne sera plus recommandé officiellement et un pass sanitaire ne sera plus imposé pour l’accès aux boîtes de nuit et certains grands rassemblements, a annoncé le dirigeant conservateur au Parlement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Diaz Santos Eduardo, mercredi 19 janvier 2022, 15:44

    Ouf, si ça marche bien, il va falloir faire beaucoup des pirouettes pour justifier le maintient des mesures ici, ou bien ne plus parler de la Grande Bretagne un peu comme on a fait avec la Suède...

  • Posté par collin liliane, jeudi 20 janvier 2022, 0:49

    La Suède que sa politique d'immunité naturelle a conduit à déplorer - par rapport à sa population- 3 fois plus de décès que le Danemark? Et qui suite à cet échec a maintenant vacciné 86% de sa population de plus de18 ans ...

  • Posté par Kédia Anthony, mercredi 19 janvier 2022, 16:36

    Vous voulez dire la Suède qui a instauré il y a quelques jours des mesures aussi strictes que celles en Belgique ? Fermeture de l'horeca à 23h + jauge en fonction de la superficie, nombre de personnes maximum par table, fermeture du monde de la nuit, pass sanitaire, jauges dans la culture et les événements,...

  • Posté par Adolphe Bonisseur, journaliste citoyen et fact-checker, mercredi 19 janvier 2022, 14:56

    Il essaye de sauver sa peau. Mais la fin du covidisme en Angleterre est une bonne nouvelle.

  • Posté par Rabozee Michel, mercredi 19 janvier 2022, 14:42

    Je vais être sans doute un peu cynique, et je m'excuse par avance pour le personnel hospitalier là-bas (car ce que le gus ne pige pas, c'est que la situation sanitaire est ce qu'elle est grâce aux mesures...). Pour moi, c'est une bonne décision, quelle qu'en soit l'issue, vu que l'Angleterre a au moins 2 semaines d'avance sur d'autres pays d'Europe vis-à-vis de la vague Omicron: que ça dérape ou que ça tienne la route, ça donnera une bonne indication sur l'attitude à adopter dans les autres pays ! On se revoit dans 15 jours.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une