Accueil Société

L’absentéisme atteint un nombre record dans l’enseignement: quand une classe peut-elle fermer?

L’absentéisme atteint un niveau record dans l’enseignement. Quelles sont les règles en vigueur à l’école en cas de nombreuses contaminations ?

Journaliste au service Web Temps de lecture: 3 min

L’absentéisme atteint un niveau record dans l’enseignement secondaire. Moins de deux semaines après les vacances de Noël, le nombre d’absences dans les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles est préoccupant. Le Segec (le Secrétariat de l’enseignement catholique) vient de mettre à jour son baromètre de l’absentéisme dans les écoles. Pour son unique réseau (qui scolarise tout de même 50 % des élèves francophones), l’absentéisme des élèves a atteint un niveau record en secondaire, passant de 8,9 à 14,3 % en une semaine.

Même constat du côté des enseignants et des éducateurs où respectivement 18,6 et 14,1 % du personnel est absent. Une fois n’est pas coutume, le taux d’absentéisme est légèrement moins élevé dans le fondamental (maternel et primaire), même s’il reste inquiétant.

En effet, 14 % des professeurs et des élèves manquent à l’appel pour cause de quarantaine ou de maladie.

Dans un communiqué, la ministre de l’Enseignement Caroline Désir a fait savoir qu’elle a pris « la mesure de la détérioration rapide de la situation dans les écoles » et rappelle « qu’en dernier recours, les circulaires permettent toujours de prononcer une fermeture organisationnelle de quelques jours pour ensuite repartir sur de bonnes bases ».

En clair, voici les règles qui s’appliquent dans les écoles si un enfant est testé positif dans une classe.

Règles dans l’enseignement primaire et maternel

Tous les enfants d’un groupe et les membres du personnel enseignant sont considérés comme des contacts à faible risque en cas de contamination d’un élève ou d’un adulte en contact avec le groupe. Une procédure « d’Emergency » Brake est maintenue en maternel et primaire. Cela signifie que s’il y a 4 cas infectés (ou 25 % pour les groupes de moins de16 membres) dans la classe (symptomatiques ou non – membre du personnel enseignant compris), la classe sera mise en quarantaine pendant 5 jours.

Il est recommandé, lorsqu’il y a un cas confirmé dans une classe, d’être vigilants durant une période de 10 jours après le dernier contact à risque.

Règles dans l’enseignement secondaire

Les règles applicables à la population générale s’appliquent à partir de 12 ans (soit à partir de la première année de l’enseignement secondaire). L’identification des contacts sera réalisée par le Call center et le statut vaccinal des élèves sera pris en compte en cas de contact étroit avec une personne positive au covid.

Il n’y a plus « d’Emergency Brake » en secondaire. Néanmoins, si une situation est jugée préoccupante par l’équipe de Promotion de la Santé à l’Ecole (PSE) c’est-à-dire qu’il y a un nombre très important de cas et poursuite de l’augmentation. L’équipe de PSE en informera l’équipe de surveillance de l’AVIQ en région wallonne ou la COCOM en région bruxelloise. Si c’est jugé nécessaire, des mesures supplémentaires pourraient être prises comme la fermeture de classe ou d’une implantation.

À lire aussi Coronavirus à l’école: «Les circulaires permettent toujours de prononcer une fermeture organisationnelle», rappelle Caroline Désir

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par lambert viviane, vendredi 21 janvier 2022, 14:26

    Absentéisme = abus d'absences non justifiées sue le lieu du travail. Je déduis de la lecture de l'article que les enseignants, ainsi que les élèves, sont absents de l'école de manière excessive sans raison valable.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko