Accueil Belgique Politique

Olivier Chastel: «Paul Magnette reste bloqué dans la confrontation»

Le président des réformateurs était monté au créneau la semaine dernière à la suite de l’appel de trois grands patrons pour relancer la Belgique.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le président du MR Olivier Chastel a jugé lundi que le ministre-président wallon Paul Magnette (PS) restait «  bloqué dans une logique de confrontation  » en souhaitant ouvrir le débat sur le tax shift en comité de concertation.

Le président des réformateurs était monté au créneau la semaine dernière à la suite de l’appel de trois grands patrons pour relancer la Belgique et la mise en question par certaines voix du leadership du Premier ministre Charles Michel. Il avait demandé d’avancer en comité de concertation sur des dossiers majeurs comme la sécurité, le socio-économique, l’énergie ou la mobilité.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Nucléaire: la Vivaldi se réaligne sur les négociations avec Engie

Après le tumulte autour d’une possible majorité alternative visant à relancer toutes les centrales en Belgique, les partenaires Vivaldi – à commencer par le MR – se reconcentrent, au moins provisoirement, sur les négociations avec Engie pour le maintien de deux réacteurs : « L’objectif est de conclure avant le 31 décembre. »

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs