Accueil Société Régions Bruxelles

Abattage avec étourdissement: le débat se poursuivra au Parlement bruxellois

DéFI, Groen et le VLD veulent imposer l’étourdissement avant tout abattage.

Temps de lecture: 1 min

Alors que le projet d’ordonnance visant à imposer l’étourdissement préalable à tout abattage avait été déposé sur la table du gouvernement bruxellois par le ministre du Bien-être animal, Bernard Clerfayt, aucun consensus n’a pu être dégagé. Le dossier a donc été transféré au Parlement bruxellois où, à l’initiative du député Jonathan de Patoul (DéFI), une proposition d’ordonnance visant à interdire l’abattage d’animaux sans étourdissement a été déposée, communique DéFI.

Le Parlement bruxellois va donc prochainement pouvoir se saisir du dossier puisqu’une proposition d’ordonnance a été officiellement déposée auprès des services du Parlement.

Cette proposition, fort semblable à ce qui a été voté en Wallonie et en Flandre, est cosignée par les députées Lotte Stoops (Groen) et Carla Dejonghe (Open VLD). Le texte poursuivra au cours des prochains mois la procédure parlementaire pour être mis à l’agenda et débattu au sein de la Commission Environnement et finalement voté en séance plénière.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par collin liliane, jeudi 20 janvier 2022, 11:50

    Il n'y a rien à discuter. C'est non.

  • Posté par Meersman Olivier, jeudi 20 janvier 2022, 11:25

    Quel cinéma, ce n'est quand même pas compliqué de prendre une décision nette, claire et précise...

  • Posté par Louis J-M, jeudi 20 janvier 2022, 11:44

    Bien sûr, excepté quand les votants de cette loi sont musulmans !

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Lesoir Immo Voir les articles de Lesoir Immo