Accueil La Une Économie

Monsanto-Bayer: l’agrobusiness bientôt aux mains de trois géants

Nouvel épisode dans la consolidation du secteur des pesticides et des semences : Bayer veut racheter Monsanto pour 55 milliards d’euros.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

La valse des milliards continue de plus belle dans le secteur de l’agrobusiness. Après le rapprochement ChemChina – Syngenta et la fusion Dupont – Dow, c’est au tour du groupe allemand Bayer de vouloir débourser 55 milliards d’euros pour mettre la main sur l’entreprise américaine Monsanto. Objectif : donner naissance à un géant mondial qui possédera près d’un quart du marché mondial des produits chimiques pour l’agriculture (pesticides, herbicides, engrais…) et un peu moins d’un tiers du marché des semences.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Stenuit Fernand, mardi 22 août 2017, 21:42

    Nous allons inexorablement vers une concentration-monopole des géants de la production . L'inertie des Etats leur facilite la chose . La mondialisation est en marche . C'est prévu dans l'évolution continuelle , mais c'est dommageable pour tous les consommateurs . Mais comment s'y opposer quand les gouvernements sont complices , voire parte prenante .

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs