Accueil Culture Cinéma

Décès de Hardy Krüger, acteur allemand qui avait conquis l’Hollywood d’après-guerre

Né à Berlin, Hardy Krüger est l’un des rares acteurs allemands à avoir réussi une carrière à l’international après la guerre.

Temps de lecture: 2 min

L’acteur allemand Hardy Krüger est décédé inopinément à l’âge de 93 ans à Palm Springs en Californie, annonce jeudi son agence basée à Hambourg. « Sa chaleur, sa joie de vivre et son sens inébranlable de la justice le rendront inoubliable », indique-t-elle.

Né à Berlin, Hardy Krüger est l’un des rares acteurs allemands à avoir réussi une carrière à l’international après la guerre. Il avait percé à l’étranger dans le film de guerre britannique L’évadé du camp 1 de Roy Ward Beker.

Au cours de sa carrière, l’acteur avait notamment donné la réplique à John Wayne dans Hatari ! de Howard Hawks ou encore à James Stewart et Peter Finch dans Le vol du Phénix de Robert Aldrich. Il était également apparu aux côtés de Claudia Cardinale, Sean Connery, Charles Aznavour, Catherine Deneuve ou encore Orson Welles.

Hardy Krüger, distingué par de nombreux prix dans son Allemagne natale, était aussi connu pour son rôle de vétéran de la guerre du Vietnam qui se reproche la mort d’un enfant vietnamien dans Cybèle ou les dimanches de Ville-d’Avray, film dramatique français réalisé par Serge Bourguignon récompensé de l’Oscar du meilleur film en langue étrangère en 1963.

Hardy Krüger était par ailleurs l’auteur du livre Eine Farm in Afrika (Une ferme en Afrique) publié en 1970, dans lequel il racontait l’histoire de la ferme qu’il avait achetée au pied du Kilimandjaro après être tombé amoureux de l’Afrique de l’Est lors du tournage de Hatari !.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 20 janvier 2022, 16:10

    Bon acteur. Je ne sais rien de ses qualités personnelles. Mais sa plus belle production est sa fille Diane !

  • Posté par Van Obberghen Paul, jeudi 20 janvier 2022, 15:14

    Et ne l'oublions pas dans l'excellent "Un taxi pour Tobrouk". Encore un de ces monuments du cinéma qui s'en va! Auf wiedersehn!

  • Posté par Giefvan Agathe, jeudi 20 janvier 2022, 16:12

    J'ai le vague souvenir d'un film se passant au Liban d' avant la guerre civile. J'y pense souvent pour me rappeler comment la petite Suisse du Proche-Orient est devenue cet enfer à cause des islamistes....

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retrouvez toutes les sorties, salles et horaires sur Cinenews

Découvrez le programme
Cinenews Voir les articles de Cinenews