Accueil Culture Cinéma

Les enfants de Kinshasa à 360º

Après « Kinshasa kids », le cinéaste belge Marc-Henri Wajnberg propose une exposition et une immersion VR3 pour saisir la réalité des enfants de la rue. Jusqu’au 26 janvier à Bozar.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 5 min

L’expérience est saisissante. Une fois le casque VR3 sur la tête, on plonge dans le cœur de Kinshasa avec ses 17 millions d’habitants, troisième plus grande ville d’Afrique après Le Caire et Lagos. On ressent la ville d’en bas, d’en haut, dans la poussière, dans la chaleur, avec l’impression d’être projeté dans le chaos urbain permanent d’une métropole tentaculaire, bruyante, bouillonnante, violente. On perçoit presque les odeurs tant l’image est immersive et nous englobe à 360º. Environ 35.000 enfants peuplent les rues de la ville. Bienvenue dans Kinshasa now. C’est la volonté de Marc-Henri Wajnberg. Après son film Kinshasa kids, histoire d’un groupe d’enfants qui s’en sortent grâce à la musique, réalisée en 2013, le cinéaste belge a continué à suivre les gamins, à faire des débats avec les scolaires. En même temps, il s’est rendu compte de l’intérêt des adolescents pour cette problématique mais aussi de la grande méconnaissance de la réalité des enfants de la rue dans la capitale congolaise.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs