Accueil Belgique Politique

Jean-Marc Nollet: «Je n’ai pas négocié avec le Mouvement conservateur ou réactionnaire»

Le coprésident d’Ecolo appelle ses partenaires Vivaldi à prendre de la hauteur : « Levons le nez du guidon ». Il faut réussir la réforme fiscale, celle des pensions, sortir du nucléaire. Respecter les accords. Il n’oublie pas Georges-Louis Bouchez…

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Ah, ça ira, ça ira… Le leader écologiste implore : lever le nez du guidon, respecter l’accord de gouvernement, boucler les réformes fiscale et des pensions, sortir du nucléaire, et tout ira bien pour la Vivaldi d’Alexander De Croo. Qui est celle aussi de Georges-Louis Bouchez ? Là, ça coince…

Qualifiez cette rentrée politique 2022…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

52 Commentaires

  • Posté par HERMAN Romuald, mardi 25 janvier 2022, 13:06

    Question à M. Raspe et aux écolos (qui en sont venus à vouloir quitter le nucléaire plus par idéologie que par raisonnement scientifique objectif à cause de leur bible politique de 2003) : certains proposent de construire une centrale à gaz en plus en Wallonie, pour remplacer celle de Vilvorde. Imaginons que ça se fasse. Et imaginons dans les 10 ans, une séparation du pays. Imaginons encore (car rien n’est impossible et ça s’est régulièrement passé dans l’Histoire : d’ailleurs qui aurait cru qu’il aura suffi de quelques mois pour clouer au pilori le moteur thermique plus que centenaire !) que dans 15 ans, le monde ait totalement changé de paradigme sur la question de l’énergie (l’expression changement de paradigme désigne un changement, une modification profonde des valeurs, de la vision du monde, de la façon de penser, et donc de la façon d’agir). Et que dans ce monde, finalement on en revient à un nucléaire désormais 1000 fois plus propre et sans danger (centrales au thorium, maitrise de la fusion…). Vous me suivez ? Dans 25 ans, la Wallonie indépendante devra donc sans doute payer de colossales amendes pour « ses » centrales au gaz au Grand Brol européen et s’approvisionner (au prix fort) en énergie auprès de la Flandre, qui elle aura eu la bonne idée d’investir dans le nouveau nucléaire. Science-fiction ? Oui bien sûr. Mais si ça se passait, que répondraient les élus écolos d’aujourd’hui ? Assumeraient-ils ? Ben voyons, seront planqués au Panama ou à l’Europe avec de gros salaires. Je ne suis pas pro-nucléaire, mais je vous reproche d’aller trop vite par aveuglement idéologique, sans regarder ni à gauche ni à droite d’autres alternatives.

  • Posté par HERMAN Romuald, mardi 25 janvier 2022, 13:03

    Ce que vous proposez, M. Raspe, ça s’appelle de la censure, ni plus ni moins. Ceux qui ne sont pas d’accord avec vous, qu’on les fasse taire ! Plus de forum ! Et création d’une nouvelle gazette « progressiste » ! Gazette qui bien sûr serait une sorte de « Pravda 2.0» officielle et qui finirait par devenir la seule gazette pouvant être publiée. Déjà le nom « progressisme », utilisé à tort et à travers par une certaine gauche, veut tout dire sur ceux qui en usent et abusent : NOUS, c’est le progrès ; donc les AUTRES, c’est les cons, les méchants etc., bref, il faut les faire taire ! Seriez-vous nostalgique de certains régimes, régimes au sein desquels vous figureriez tôt ou tard parmi les victimes, dépassé un jour vous-même par encore plus extrémiste que vous.

  • Posté par Raspe Eric, dimanche 23 janvier 2022, 17:10

    Il suffisait de laisser fermenter le brassin pour avoir une nouvelle illustration de la toxicité pathologique de ce forum. Elle apporte la preuve qui renforce l'idée qu'il est préférable de le fermer. Cette preuve est apportée par la lecture des commentaires à cet article : 49 commentaires mais seulement 3 commentaires (moins de 10%!) avec un peu de réflexion et d'intérêt dans un débat démocratique. Le reste, des affirmations péremptoires sans fondement ni arguments, un appel au meurtre (c'est un nuisible et il faut l'éradiquer...) et une volée d'insulte (stalino-islamistes, Du pur Nullet..). Même staquet n'a pu s'empêcher une insulte (Le chef des dingos) avec tout le mépris dont il est coutumier (le swââr caffei du commerce). Et il ose donner des leçons de morale. Ce n'est pas un hasard si la majorité des commentaires creux sont le fait de ceux qui s'opposent à la fermeture de ce forum, qui prétendent détenir LA vérité en même temps qu'ils reprochent à d'autres de ne pas supporter et de vouloir faire taire les avis opposés aux leurs. Ce n'est pas un hasard si la majorité de ces commentaires sont d'inspiration ultra-conservatrice. C'est même à mettre en rapport avec les pratiques du trumpisme Outre-Atlantique et avec le discrédit systématique de ses opposants que le trumpisme organise. Et chez nous, avec l'observation de Sacha Daout d'une manipulation des "prises de températures de l'opinion" utilisée dans son émission QR le débat (preuve avec capture d'écran à l'appui) qu'il a souligné dans son billet publié dans l'hebdomadaire que j'achète à la place du Soir du vendredi pour prendre connaissance des programmes télé en réaction aux dérives intolérables de la rédaction du Soir. J'invite d'ailleurs ceux qui partagent mes inquiétudes à faire pareil. Certains qui s'opposent à l'idée de fermer ce forum sur base d'une vision du caractère absolu de la liberté d'expression argumentent que le lecteur du soir est suffisamment adulte pour identifier les contributions malfaisantes et qu'assez de réactions dénonceront les commentaires inappropriés. La lecture des commentaires à cet article démontre que cette vision est au mieux naïve puisque personne n'a réagi avant moi notamment à l'appel à éradiquer les nuisibles. Elle est en fait perverse parce qu'elle met sur un même pied d'égalité les manipulations, arnaques et délits d'une part et les réflexions utiles au vivre ensemble d'autre part. Cette vision est partagée par les trumpistes qui ont compris l'importance de la répétition dans l'apprentissage humain. Un mensonge répété suffisamment longtemps sera au fur et à mesure perçu de plus en plus comme la réalité. La teneurs des commentaires à cet article démontre que ce forum n'est absolument pas un lieu de débat mais un ring de boxe où se déverse le pire de l'humanité et où s'exprime avant tout l'intolérance de l'égo. La vie et le débat démocratique demande un grande rigueur. Tout ne peut pas se dire n'importe quand, n'importe où ni n'importe comment, sinon il sombre vite dans la cacophonie stérile et nuisible au vivre ensemble harmonieux, le but recherché par la Démocratie. Une presse libre et pluraliste est un des lieux sacré et un des pilier de la Démocratie. Elle l'est parce c'est le fruit d'un échange entre la presse et la société où la seconde protège la première pour autant que celle-ci respecte un code déontologique et une éthique. Le contrôle du respect de ce code et de cette éthique sur ce forum et sa modération H24, 7 jour sur 7 est impayable. Ce n'est pas aux lecteurs de faire ce contrôle mais à l'éditeur qui est responsable des publications de son journal y compris des réactions de ses lecteurs s'il les publie. Lorsque celui-ci n'assume pas ses responsabilités d'imposer le respect de la déontologie et de l'éthique journalistique, il permet à des malveillants de détourner la crédibilité, la respectabilité et la réputation du journal pour les donner à des propos qui ne les méritent pas. Surtout si ce laxisme est voulu pour augmenter artificiellement l'audience du journal et justifier sa rémunération, il finira par miner la qualité de son journal et en détruira la valeur. C'est pourquoi, la solution la plus saine à ces dérives est de fermer purement et simplement ce forum. L'interview à la base de cet article fait probablement l'objet d'un suivi par les collaborateurs du mandataire qui l'a accordée. Cet article est donc une bonne occasion de faire passer des messages. Il est pathologique que les commentaires de cet article soient restés sans réaction de sympathisants écologistes. En désertant ce forum, par dégoût compréhensible, on offre sur un plateau d'or son futur échec électoral à ses adversaires et on appauvrit le débat démocratique. Une victoire électorale ne se gagne pas seulement en pointant le bout de son nez quelques semaines tous les 4 ans. Elle demande de participer au débat démocratique tous les jours, même si c'est fastidieux. Elle demande aussi de préserver la pluralité de la presse et donc d'y trouver aussi des quotidiens qui auront une oreille favorable aux valeurs progressistes mais qui aussi poseront des actes conformes à celles-ci. Et-ce encore le cas du Soir qui tolère que soient commis des délits sur son forum (utilisation de fausses identités, mise en danger de la vie d'autrui, exercice illégal de la médecin, incitation à la facture et l'usage de faux, racisme et incitation à la haine raciale, usurpation d'identité, appel à la sédition, appel à la violence, appel au meurtre)? Est-ce encore le cas lorsque le Soir laisse sa crédibilité, sa respectabilité et sa réputation se faire parasiter sans réagir par des militants d'extrême droite ou des appointés d'usines à trolls au service de puissances étrangères? Tolérer ce genre de pratique, n'est-ce pas programmer la mort de la Démocratie? Pour lutte contre ces dérives, Ecolo devrait au moins exprimer à la rédaction du Soir ses inquiétudes par rapport aux conséquences de ces dérives. En l'absence de réaction de la rédaction, Ecolo ne devrait-il pas reconsidérer l'opportunité de fournir à la rédaction du Soir les informations exclusives dont le journal a absolument besoin? Finalement si la rédaction du soir reste toujours sourde au besoin vital de contrôler et de modérer ce qui se dit sur son forum, ou mieux à l'option plus saine de le fermer comme La Libre, laRTBF, la VRT et RTL l'on fait, n'y a-t-il pas lieu de favoriser avec les autres partis progressistes la parution d'un nouveau quotidien belge francophone sensible aux valeurs progressistes. Cela changera par rapport à l'hypocrisie vénale de la rédaction actuelle du Soir. Ces deux attitudes, l'hypocrisie et la vénalité sont incompatibles avec les idéaux progressistes. L'avoir oublié plonge les partis de gauche vers l'échec et mettent la Démocratie en danger. C'est particulièrement frappant en France.

  • Posté par Fonder Daniel, samedi 22 janvier 2022, 9:13

    On sait maintenant qu’il n’a pas cessé de proférer de fausses vérités. Plus clairement, on appelle cela mentir.

  • Posté par Jean Luc, vendredi 21 janvier 2022, 22:36

    Ben non, qu'il n'a pas négocié: les stalino-islamistes, ça ne négocie pas !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs