Accueil Économie Mobilité

Rail: 103 millions d’économie sur la dette d’Infrabel

Une renégociation du financement de la dette permet des économies pour le gestionnaire de réseau. Au total, il économisera plus de 100 millions d’intérêts à ne pas payer.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 4 min

On sait que la dette des chemins de fer en Belgique est un sujet aussi colossal qu’historique. Plus de 4,5 milliards au total à répartir entre les deux sœurs du rail, la SNCB (l’opérateur qui fait rouler les trains) et Infrabel (gestionnaire du réseau et des infrastructures). Bonne nouvelle, clament en chœur deux ministres du fédéral, celui des Finances (Vincent Van Peteghem) et celui de la Mobilité (Georges Gilkinet) : le refinancement d’une partie de la dette d’Infrabel vient de permettre de réaliser des économies de 103 millions d’euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Kédia Anthony, vendredi 21 janvier 2022, 9:50

    4 milliards ? C'est résorbable en deux ans rien qu'en mettant fin au système des voitures de société.

  • Posté par Clark Vince, jeudi 20 janvier 2022, 19:24

    Ça se sent, le service est toujours aussi mauvais...

Aussi en Mobilité

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs