Accueil Société

Essais cliniques: les universités épinglées pour leur manque de transparence

En dépit d’une obligation légale, les universités belges traînent à rendre public les résultats de leurs essais cliniques de médicaments. Test Achats tire, pour la troisième fois, la sonnette d’alarme.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Les universités belges passent trop souvent sous silence les résultats de leurs essais cliniques, alors même que la loi leur impose de faire preuve de transparence. Cette conclusion est le résultat d’une enquête menée par l’association de protection des consommateurs Test Achats, en collaboration avec Kom op tegen Kanker (une association de lutte contre le cancer) et Cochrane Belgium. « Les études sur les médicaments sont cruciales pour présager de l’efficacité de ceux-ci. Mais la communication des résultats est le seul moyen pour l’assurance maladie de prendre de bonnes décisions en matière de remboursement des médicaments et pour les médecins de prescrire le médicament le plus approprié », insiste Julie Frère de Test Achats.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par STORDIAU Pierre, samedi 22 janvier 2022, 14:44

    Article blah-blah-blah et sans grand intérêt : La Science manque de subsides ... telle est la grande vérité !!

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs