Accueil Médias

«Sauvez Wilfried»: le magazine se donne un nouvel élan

Tirée d’affaire pour 2022, la coopérative qui édite le magazine « Wilfried » met désormais le cap sur 2024.

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Réunis en assemblée générale, les coopérateurs de Wilfried ont approuvé jeudi soir le plan de sauvetage présenté par le conseil d’administration. En proie à de grosses difficultés financières, la coopérative avait acté, la semaine dernière, la fin de la version néerlandophone du magazine et de son magazine sportif Eddy, après trois numéros. Mais, comme évoqué dans Le Soir du 13 janvier dernier, la situation financière de la coopérative n’en restait pas moins très compliquée, avec la nécessité de dénicher urgemment 170.000 euros, pour honorer les factures en attente et les salaires des employés du magazine (3,1 équivalent temps plein).

Pour l’urgence, Wilfried s’est mis à l’abri, et poursuit ses activités, désormais recentrées autour de la publication du seul magazine du même nom, dont le prochain numéro a été retardé au mois de mars. Mais la bataille est loin d’être gagnée : après avoir fait appel à une partie de ses coopérateurs, grâce aussi à un prêt de finance & invest brussels, à hauteur de 80.000 euros, le conseil d’administration de Wilfried veut voir plus loin et assurer la pérennité du projet. Il lui faut pour cela trouver 185.000 euros supplémentaires, qui lui permettraient de viser l’équilibre d’ici 2024.

L’opération « Sauvez Wilfried » est donc lancée. La coopérative se donne quatre semaines pour rassembler les 185.000 euros nécessaires à sa survie à long terme, via le recrutement de nouveaux abonnés (30 % de plus d’ici 2024), l’arrivée de nouveaux coopérateurs et la recherche de nouveaux investisseurs. Elle table aussi sur une augmentation de ses revenus publicitaires dans les prochains numéros du magazine. L’opération démarre ce lundi pour le magazine qui « raconte la Belgique et sa vie politique », créé il y a 5 ans par les journalistes Quentin Jardon et François Brabant. Pour ce dernier, « la question du financement des médias libres reste une équation compliquée. On veut trouver une voie », a-t-il insisté, « Le modèle de la coopérative reste intéressant et pertinent sur le plan économique ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Dubois alain, vendredi 21 janvier 2022, 11:37

    Les prix et oui toujours les prix. Quelle catastrophe, pour un magazine Belge acheté vous en avez deux venant de France. Si au moins il n'y avait pas de pubs ou de grandes photos ce serait meilleur. Et pour l'info d'actualité là, malheureusement, aucune concurrence pour " le Vif " et il en profite niveau prix. Vive les revues Françaises.

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag