Accueil Société

Steven Van Gucht: «Nous sommes au milieu de la 5e vague de covid et le pic n’est pas encore en vue»

Le virologue a fait le point lors de la conférence de presse hebdomadaire du Centre de crise.

Temps de lecture: 2 min

Nous sommes encore au milieu de la cinquième vague du coronavirus et le pic n’est pas encore en vue ». C’est ce qu’a déclaré vendredi le virologue Steven Van Gucht. Lundi, mardi et mercredi, plus de 60 000 nouvelles infections auront été confirmées, « et le nombre réel d’infections est encore plusieurs fois supérieur ».

Selon le virologue, les scénarios suggèrent que le pic pour les hôpitaux pourrait être atteint fin janvier ou début février. Actuellement, le nombre d’admissions à l’hôpital dues au covid continue de s’accélérer, atteignant actuellement une moyenne de 255 par jour, soit 39 % de plus qu’il y a une semaine.

Au total, 2 736 patients du covid sont désormais hospitalisés (+34 %). Mais, selon M. Van Gucht, « les chiffres des hôpitaux se situent toujours dans le scénario le plus optimiste et la situation reste gérable » pour les hôpitaux à l’heure actuelle.

L’impact de la vaccination

La bonne nouvelle est que le rapport entre le nombre d’infections et le nombre de personnes hospitalisées a clairement diminué. « Depuis le début de la campagne de vaccination, le taux d’hospitalisation a progressivement diminué », a déclaré M. Van Gucht. Avant les vaccinations, 5 à 8 % des personnes infectées étaient hospitalisées, aujourd’hui ce chiffre est tombé à moins de 1 %. Et moins de personnes hospitalisées se retrouvent en soins intensifs : aujourd’hui, ce pourcentage est d’environ 11 %, alors qu’il atteignait 25 % lors de la troisième vague.

« L’évolution relativement plus douce de la cinquième onde corona est due à l’immunité acquise, et peut-être aussi au caractère plus doux de la variante omicron », a déclaré M. Van Gucht. Mais, a-t-il prévenu, l’omicron peut aussi provoquer des maladies graves, voire mortelles.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Peeters x, vendredi 21 janvier 2022, 12:18

    Pourquoi un juge a ordonné à la FDA de publier les données sur le vaccin Covid-19 Pronto . Un groupe de scientifiques et de chercheurs médicaux a poursuivi la FDA en vertu de la FOIA pour forcer la publication de centaines de milliers de documents liés à la licence du vaccin Pfizer-BioNTech Covid-19. L'avocat du plaignant, Aaron Siri, qui représente le groupe, explique la lutte qui a conduit un tribunal fédéral à ordonner la publication accélérée de documents dont l'agence a affirmé qu'il faudrait des décennies pour les traiter. En réponse, la FDA n'a rien produit. Par conséquent, en septembre 2021, les scientifiques, représentés par leurs avocats chez Siri & Glimstad, ont poursuivi la FDA en exigeant qu'elle produise ces données d'ici mars 2022. https://news-bloomberglaw-com.translate.goog/health-law-and-business/why-a-judge-ordered-fda-to-release-covid-19-vaccine-data-pronto?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=wapp

  • Posté par Petitjean Marie-rose, vendredi 21 janvier 2022, 13:23

    Michel, j'admire votre constance et votre persévérance consistant à réagir systématiquement à des commentaires probablement très peu lus (plus du tout en ce qui me concerne). Peut-être le sont-ils encore par de nouveaux lecteurs et, bien sûr, par la "mafia" bien connue dont le seul nom suffit à faire ignorer les sempiternels et ennuyeux commentaires mensongers/malhonnêtes/délirants/etc. ?

  • Posté par Rabozee Michel, vendredi 21 janvier 2022, 12:31

    Vous nous ferez un résumé des 451000 pages ? On veut notamment tout savoir des données personnelles des 40.000 personnes qui ont participé aux essais cliniques ! :-)

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko