Accueil

Grève au sein de la chaîne de bijouteries Lovisa

Les syndicats socialiste (BBTK) et libéral (ACLVB) mèneront une grève demain/samedi dans les 11 bijouteries Lovisa en Belgique, pour dénoncer des erreurs dans les paiements des salaires des quelque 60 employés depuis plusieurs mois.
Temps de lecture: 1 min

Lovisa est une nouvelle chaîne sur le marché belge. La multinationale australienne a repris l'an dernier les magasins de l'Allemande Beeline, connue pour les enseignes Six et I Am. Les syndicats ont remarqué que les Australiens ne maîtrisent pas suffisamment la législation belge, indique Mary-Anne Smeets, du BBTK, pendant flamand du Setca.

"Les erreurs salariales s'accumulent mois après mois et ne sont pas corrigées. Les chèques-repas ne sont pas payés, tout comme les compensations pour le travail le dimanche ou les indemnités kilométriques et les bonus des managers", ajoute-t-elle. La direction aurait promis en novembre de résoudre ces erreurs pour la fin de l'année, ce qui n'est pas le cas, selon les syndicats.

"Nous avons également constaté que des employés travaillaient sans contrat. Nous avons fait appel aux services d'inspection, qui ont constaté des infractions", explique encore Mary-Anne Smeets. 

Les syndicats n'excluent pas de nouvelles actions si la situation ne s'améliore pas après la grève.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une