Accueil Société

Coronavirus: un nouveau sous-variant d’omicron suscite des interrogations

Un sous-variant d’omicron apparu il y a quelques semaines, qui circule déjà dans plusieurs pays et dont les caractéristiques sont encore peu connues, est scruté de près par les autorités sanitaires.

Temps de lecture: 2 min

Pour le moment, les caractéristiques précises de ce sous-variant, appelé BA.2, n’ont pas été analysées. Mais certaines données attirent l’attention : il serait ainsi devenu majoritaire au Danemark où le nombre de cas quotidiens est reparti à la hausse depuis quelques jours.

« On a une situation internationale où le variant omicron circule beaucoup, il est normal qu’on observe au cours du temps des sous-lignages », a indiqué vendredi l’agence Santé publique France lors d’un point de presse. « Ce qui nous intéresse, c’est s’il possède des caractéristiques différentes en termes de contagiosité, d’échappement immunitaire ou de sévérité », a-t-elle poursuivi.

« Ce qui nous a surpris, c’est la rapidité avec laquelle ce sous-variant, qui a beaucoup circulé en Asie, s’est installé au Danemark », déclare à l’AFP vendredi l’épidémiologiste Antoine Flahault. « Le pays attendait un pic des contaminations à la mi-janvier ; il ne s’est pas produit et peut-être est-ce dû à ce sous-variant, qui semble très transmissible mais pas plus virulent » que le variant originel, poursuit-il. Il est encore trop tôt pour s’inquiéter, selon le directeur de l’Institut de santé globale, à Genève, qui prône plutôt la « vigilance ». « On a pour le moment l’impression qu’il est d’une sévérité comparable à omicron mais de nombreuses questions sont encore sur la table », ajoute-t-il, invitant à « mettre en place des techniques de criblage pour bien le détecter et voir rapidement quelles sont ses propriétés ».

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a classé omicron comme « variant préoccupant », ne fait à ce stade pas de distinction avec le sous-variant BA.2.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par Trilby T., vendredi 21 janvier 2022, 20:16

    Appelons le mimicron !

  • Posté par Pilate Pauline, vendredi 21 janvier 2022, 18:59

    Il faut arrêter de faire paniquer la population avec les variants de ce virus ! Au mois d'avril 2020, on dénombrait déjà 11 sources différentes. Ce n'est pas nouveau, c'est un virus qui a un propension à la mutation ! On serait déjà tous morts si chaque variant était si inquiétant !

  • Posté par Ernotte Sébastien, vendredi 21 janvier 2022, 17:42

    Afp donc on ne lis surtout pas

  • Posté par massacry olivier, vendredi 21 janvier 2022, 19:50

    Tête de Linotte donc on ne lit surtout pas !

  • Posté par Eygalieres Benjamin, vendredi 21 janvier 2022, 19:10

    Non on se met la tête dans le sable

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko