Accueil Société

Comité de concertation: du changement concernant le Covid Safe Ticket

Malade en janvier et jamais vacciné ou boosté, cela voudra dire pas de CST cet été.

Temps de lecture: 2 min

Le Codeco a pris une série de mesures, dont une petite surprise. A parir du 1er mars, le CST des Belges se désactivera cinq mois après leur deuxième dose, à moins évidemment de faire son rappel. Sont uniquement visés les plus de 18 ans.

Ceux qui comptaient éviter la piqûre et opter pour un certificat de rétablissement voient aussi sa validité fondre à cinq mois maximum. Malade en janvier et jamais vacciné ou boosté, cela voudra dire pas de CST cet été.

Concrètement, si vous avez été vacciné avec le vaccin Johnson&Johnson ou la seconde dose d’un autre vaccin avant le 1er octobre, il faut avoir la dose booster avant le 1er mars pour que votre CST «vaccination» soit encore valable à ce moment-là.

De l’aveu même du Premier ministre Alexander De Croo et du ministre-président flamand Jan Jambon, en conférence de presse, le CST reste actuellement «un outil important pour faire en sorte que les citoyens se fassent vacciner», dose booster comprise.

Mais «est-ce que le CST est là pour l’éternité? Absolument pas», a tenu à rassurer le Premier ministre face aux journalistes. «Si on voit après omicron que les contaminations et la situation dans nos hôpitaux sont stabilisées, on examinera avec attention l’utilisation du CST. On ne le gardera pas un seul jour de trop, je vous le garantis.»

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko