Accueil Monde États-Unis

Ukraine: Américains et Russes entretiennent l’espoir d’une issue pacifique

Washington répondra la semaine prochaine par écrit aux « garanties de sécurité » réclamées par Moscou, alors que les bruits de bottes s’intensifient à la frontière ukrainienne.

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 4 min

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi à Genève qu’ils répondraient par écrit la semaine prochaine aux « demandes » russes, dans le bras de fer sur l’Ukraine. Se réunissant dans la cité lémanique, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov et le secrétaire d’État américain Antony Blinken devaient évoquer la situation aux frontières de l’Ukraine avec la Russie et la Biélorusse, contre lesquelles se pressent 127.000 soldats russes, selon les dernières estimations, laissant craindre une invasion imminente de l’ancien satellite de l’Union soviétique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Stoob Spyridon, dimanche 23 janvier 2022, 22:05

    @Frissen Jean-Marie Poussez pas à bout un ennemi aux abois (Sun Tzu l'art de la guerre). Je suis d'accord avec vous sur plusieurs points mais non sur le rôle défensif de l'OTAN. En quoi c'est défensif la destruction de la Libye, de l'Afghanistan, de l'Irak ou de la Syrie. Qui donne le droit à l'OTAN d'intervenir dans des pays souverains? Pas la soi disante "ingérence démocratique" sinon on devrait la pratiquer dans la majorités des états qui d'après nous sont de régimes autoritaires etc. Et la citation de Sun Tzu est la pour dire que l'on doit pas acculer la Russie en la prenant en tenaille de tous les côtés. Lors de la chute de l'URSS c'était entendu que l'OTAN ne devait pas aller s'installer à la frontière russe. L'UE n'est pas l'OTAN et elle peut accueillir des nouveaux membres qui n'en font pas parti ex Chypre. C'est cela qui fait que la Russie se sent menacé à tort ou à raison mais c'est ainsi. Il y a eu des empires mais un si malveillant que les USA non. Ils n'ont aucun respect pour leurs alliés excepte l'axe anglo-saxon et ils n'ont aucun scrupule à piétiner leurs "amis". Mon épouse est d'origine polonaise et j'ai visité la Pologne. Le modele de société capitaliste est bien installé mais je ne crois pas que pour une grande partie de la population c'est bien vécu. La bienveillance et l'entraide ont disparus c'est comme ici marche ou crève. C'est pas mon utopie

  • Posté par Stoob Spyridon, dimanche 23 janvier 2022, 13:20

    @Frissen Jean-Marie, que la Russie soit une dictature c'est à discuter (c'est pas l'URSS) de même que les USA seraient une démocratie aussi. Vous parlez de l'OTAN, mais c'est une organisation qui aurait du disparaitre après la chute de l'URSS. Pourquoi est il toujours la? Pour pouvoir alimenter leur complexe militaro-industriel (700 mld de dollars) vous comprenez probablement que les USA sont allés et fournissent des armes à des dictatures, qu'ils n'ont pas cesser de guerroyer depuis la fin de la 2eme guerre mondiale, qu'ils n'ont jamais accepté que des pays puissent choisir entre le capitalisme et le socialisme par exemple le Chili (coup d'état), Cuba (embargo) ou l'Iran (dans les années 50 et 60 coup d'état contre Mossadegh). Que des ex républiques soviétiques essaient de faire parti de l'UE ok s'ils remplissent les conditions mais certainement pas de cette alliance qu'est l'OTAN qui ne sert que les intérêts hégémoniques des USA et du capital mondial. Et je reviens aussi sur les écoutes de la NSA, pensez vous qu'un allié se comporte de cette façon? Et pour terminer je n'ai pas un très grand estime pour tous ces "spécialistes" qui ne font que prêcher pour la chapelle états-unienne. D'ailleurs je pense que vous n'écoutez pas les "spécialistes" qui disent le contraire car ils feraient eux de la propagande. Et je ne cois pas que Poutine est fou comme je ne crois pas que Trump le soit aussi. Accessoirement je voudrais savoir votre position sur notre "allié" la Turquie. Elle aussi fait parti de cette belle alliance qui s'appelle l'Otan, mais est elle une démocratie? Si par démocratie vous pensez à un état de droit alors la Russie est peut être plus démocratique car savez vous que la Turquie nie tous les droits aux Kurdes, met en prison des journalistes, menace la Grèce (allié aussi et membre de l'UE ) d'un casus belli, occupe une partie de Chypre (membre de l'UE), occupe une partie de la Syrie. Et que fait l'OTAN? Rien car les USA ont besoin de la Turquie pour des raisons géopolitiques.

  • Posté par Frissen Jean-Marie, dimanche 23 janvier 2022, 16:35

    @Spyridon. Cela fait en effet beaucoup de questions. Je vais essayer d'y répondre le plus honnêtement possible. Même si ce n'est pas dans l'ordre. Concernant le parallèle Turquie-Russie, je suis en grande partie d'accord avec vous. Les deux régimes, à des degrés divers sont plus des "démocratures" qu'autre chose. Les opposants sont éliminés ou emprisonnés des deux côtés. Le Reis comme le nouveau Tsar mettent en place de quoi rester indéfiniment au pouvoir et les médias sont sous contrôle. L'hypocrisie américaine à l'égard de la Turquie est indéniable. La situation stratégique de la Turquie et son ouverture à la présence militaire US sur son sol au carrefour de 3 continents et proche d'une région instable au Proche-Orient ne devrait pas faire fermer les yeux. C'est ce qu'on nomme la "Realpolitik" et ce n'est pas réjouissant. D'ailleurs, vous le sous-entendez vous-même. Je ne vais pas revenir - pour les mêmes raisons - aux épisodes Pinochet, Mossadegh ou Batista : c'était la guerre froide et la morale n'avait pas grand chose à voir avec le droit de cette époque. On était plus dans le machiavélisme puisque seul le résultat comptait. En ce qui concerne les livraisons d'armes à des dictatures, la FN fait pareil... Mais si elle ne le fait pas le Royaume-Uni (qui le fait déjà), la France (qui le fait déjà) et d'autres le feront à notre place. Je rêve d'un monde plus juste mais le monde est dur et même impitoyable et dans le domaine des relations internationales, les rapports de force l'emportent sur les utopies. malheureusement. C'est ce que l'UE n'a pas compris, elle qui a été fondée sur la paix entre nous (ce qui est louable) mais dont le résultat aujourd'hui est qu'elle est émasculée. Enfin, vous ne serez pas d'accord avec mon dernier point mais je reste persuadé que l'OTAN es,t avant tout, une alliance militaire défensive. Personne au Pentagone ou ailleurs ne rêve d'envahir un pays comme la Russie et ses 17 millions de km² ! Si l'OTAN était une alliance offensive, rien qu'en regardant les dépenses de l'ensemble, cette organisation pourrait faire la guerre à n'importe qui. Elle est surtout un refuge face à des prédateurs. Un Estonien s'y sent en sécurité, parce que sans elle, son indépendance serait remise en question comme celle de l'Ukraine. Que les USA y voient un intérêt financier/commercial et militaire dans l'OTAN, je n'en doute pas. Je ne considère pas les USA comme le chantre de la liberté (je laisse ça aux scénaristes hollywoodiens et aux discours patriotiques de ses habitants) mais nous vivons en paix, en liberté, avec un certain niveau de vie malgré les excès du capitalisme. En gros, depuis 1945, nous n'avons pas eu à subir un régime honteux ou liberticide chez nous. Cela me semble très important. Par contre, demandez à un Polonais ce qu'il pense de ce qu'il a vécu lui, ou ses parents et grands parents.

  • Posté par Stoob Spyridon, samedi 22 janvier 2022, 23:44

    @Frissen Jean-Marie comme vous dites d'un coté la Russie dépense 60 mld et Del'autre les USA 700 mld. Que disent ces chiffres? L'hégémonie est bel et bien américaine et les russes ne font qu'essayer de se défendre. Qu'ils ne soient pas à votre gout je peut le comprendre mais il reste que ce sont bel et bien les USA qui sont responsables cette crise avec leur volonté de régner sans partage sur la terre. Nous les européens nous ne sommes que des nains. Et puis n'oubliez pas que sur leur continent ils n'ont pas d'ennemis et la seule peur qu'ils ont c'est une guerre nucléaire. Que l'Europe ou l'Asie soient des théâtres de conflits ne leur fait ni chaud ni froid. Alors svp arrêter de les encenser et pensez plus tôt à notre continent qui pourrait être mis à feu et à sang

  • Posté par Frissen Jean-Marie, dimanche 23 janvier 2022, 12:15

    @Spyridon : Je n'encense personne et certainement pas la politique erratique des USA. Mais entre une dictature et une démocratie (même en danger), je n'hésite pas une seconde. Pour ce qui est de votre analyse ("la Russie essaye de se défendre"), vous semblez oublier deux choses : 1) l'Ukraine a demandé son adhésion à l'OTAN (la Géorgie aussi d'ailleurs) en ... 2008 ! Et depuis 2008, les méchants américains (et nous en tant qu'alliés) nous faisons comprendre aux Ukrainiens que cela risque de créer des tensions avec Moscou et donc on laisse l'Ukraine sans défense, en réalité face à la Russie pour ne pas fâcher Poutine. 2) La Russie dénie le droit à ses ex-républiques (aujourd'hui INDEPENDANTES) de faire un choix personnel d'adhésion à l'OTAN et/ou à l'UE (les deux pour l'Ukraine), estimant que ces pays doivent rester dans sa zone d'influence quoi qu'il arrive (faisant ainsi fi du droit des peuples libres à exercer cette liberté). Ce qu'exige Poutine après son agression sur la Crimée, c'est d'annexer le Donbass et sans doute la partie ukrainienne au Nord de la mer d'Azov et veut s'assurer que personne n'interviendra. Ce qui est plus que probable. Il exige par ailleurs que l'OTAN en revienne à ses frontières d'avant 1997 ! Ce qui signifie lui fournir en paquet cadeau les pays baltes qui ont justement demandé leur entrée dans l'OTAN pour échapper à cette menace ! Ce type est fou et ce n'est pas parce que les Américains ne voient que leurs intérêts (et nous les Européens sommes au milieu du bazar) que le jeu de Poutine doit être défendu. Il est INDEFENDABLE ! Comme l'a expliqué un spécialiste des relations internationales, il faut imaginer un poulailler où le renard russe va régulièrement se servir. Le proprio du poulailler met 3 ou 4 rangées de grillage pour protéger ses poules et le renard russe se plaint en affirmant qu'on l'agresse ! Voilà ce qui se passe. Il ne faut pas tout renverser par anti-américanisme primaire.

Plus de commentaires

Aussi en USA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs