Accueil Société

Mourad Laachraoui: «Je comprends le regard des autres, mais je n’ai pas voulu ça»

Le frère d’un des kamikazes de Zaventem, témoigne. Deux mois après les attentats de Bruxelles, il a été sacré champion d’Europe de taekwondo ce week-end. Pour « Le Soir » et pour la première fois, il raconte comment ce titre a servi de catharsis.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Jeudi dernier, à Montreux, le Belge d’origine marocaine Mourad Laachraoui, 21 ans, a été sacré champion d’Europe de taekwondo, dans la catégorie des moins de 54 kg. Un premier titre majeur pour le Schaerbeekois, grand espoir de cette discipline, et une première bonne nouvelle – certes futile – pour lui après des semaines où lui et sa famille ont dû affronter les conséquences des actes horribles de son frère aîné, Najim, l’un des kamikazes de Zaventem où, en compagnie d’Ibrahim El Barkaoui, il s’est fait exploser, provoquant la mort de 14 personnes. Ce lundi, à son retour de Suisse, il nous a reçu pour évoquer cette période sensible et ce qu’il en restera.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par jean luc werpin, mardi 24 mai 2016, 10:13

    Mourad, garde confiance dans la fraternité humaine, tu en fais partie.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs