Accueil Médias

Bourdin, accusé d’agression sexuelle, «regrette la décision unilatérale» de l’écarter de BFMTV et RMC

Dans un communiqué transmis à l’AFP par son avocat, il déplore « que le principe de présomption d’innocence soit ignoré ».

Temps de lecture: 1 min

L’animateur de télévision et de radio Jean-Jacques Bourdin, visé par une plainte pour agression sexuelle, a déclaré dimanche regretter « la décision unilatérale du Groupe BFMTV et RMC » de l’écarter de leurs antennes, rappelant qu’il « conteste les faits ».

« Je regrette la décision unilatérale du Groupe BFMTV et RMC de me retirer des antennes pour prévenir des risques d’instrumentalisation de la plainte dont je fais l’objet », a écrit le journaliste dans un communiqué transmis à l’AFP par son avocat, en déplorant « que le principe de présomption d’innocence soit ignoré ».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Médias

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Soirmag Voir les articles de Soirmag