Accueil Société

L’amiral Michel Hofman: «L’attitude de la Russie impose de nous préparer à des missions de défense collective»

Le chef de la Défense se méfie de la présence des militaires russes aux frontières de l’Europe mais aussi en Afrique et n’exclut pas un conflit armé pour lequel les troupes belges se préparent.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 8 min

Grand patron de l’armée belge depuis juillet 2020, l’amiral Michel Hofman a connu une année 2021 particulièrement mouvementée. Au moment de tirer le bilan, il ne peut nier que « l’affaire Jurgen Cönings a pollué son année », comme l’incendie dans le champ de tir de Brecht. De la crise covid et des inondations de l’été, il retient le positif. A savoir que « l’armée belge est encore capable de se mobiliser et d’assister la population en jouant un rôle non négligeable ». « Militairement », il ajoute qu’au niveau de la défense belge, « l’opération d’évacuation d’Afghanistan est une réussite ». Il estime, par contre, que la cerise sur le gâteau de la fin d’année, à savoir l’attaque cyber dont a été victime la Défense, est « difficile à avaler mais on l’a quand même mangée en tirant un maximum d’enseignements de l’incident. C’est un nouveau domaine d’opérations ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

11 Commentaires

  • Posté par Thiolon Alain, lundi 24 janvier 2022, 12:58

    Tremble Poutine l'ABL arrive !

  • Posté par Constant Depiereux, lundi 24 janvier 2022, 12:05

    Va falloir sortir le matériel de la naphtaline...

  • Posté par MAESEN Jean-Luc, lundi 24 janvier 2022, 21:08

    Vous n'avez visiblement aucune idée des "opérations" diverses et variées auxquelles l'armée belge participe ou a participé.

  • Posté par Adolphe Bonisseur, journaliste citoyen et fact-checker, lundi 24 janvier 2022, 11:51

    Le dernier insulte aux militaires des politicards Belges marionnettes du globalisme: les envoyer à mourir pour l’Ukraine. LOL.

  • Posté par Stephane M, lundi 24 janvier 2022, 13:00

    Oui parceque vous pensez réellement que poutine va s'arrêter en ukraine s'il l'envahi ? Il va certainement pousser jusque Berlin voire plus loin. On est pas loin d'une guerre mondiale

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs