Accueil Sports Coupe du monde Les Diables rouges

Le stage des Diables rouges, moins cher que l’année passée

Mais les joueurs ne manqueront pas de confort puisque le stage de Lausanne est entièrement pris en charge par les Suisses. Un étalage de luxe qui fait grincer les dents de certains.

Article réservé aux abonnés
Chef de service adjoint Sports et chef de la cellule foot Temps de lecture: 5 min

Pour la deuxième année consécutive le parcours printanier des Diables fera étape par Bordeaux. L’espace d’une semaine en 2015 et au minimum pour trois (avec possibilité d’une quinzaine supplémentaire en cas d’exploits à répétition) cette fois-ci. Il y a douze mois, l’après-championnat s’était traversé au rythme préparatoire d’un match au pays de Galles importantissime sur la route de l’Euro français. A l’époque, Marc Wilmots avait axé sa montée en régime sur un canevas aujourd’hui connu d’une alternance des activités entre les trois semaines séparant le premier rassemblement des Diables et le jour J (Knokke, Bordeaux, Paris, Neerpede avant l’envol vers Cardiff). Coût de l’opération : 292.000 euros.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Diables rouges

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs