Accueil Belgique Politique

Manifestation contre les mesures sanitaires: plus de 230 arrestations, selon Annelies Verlinden

Selon la ministre de l’Intérieur, les policiers analysent actuellement les images des caméras pour identifier d’autres manifestants.

Temps de lecture: 2 min

La ministre de l’Intérieur Annelies Verlinden (CD&V) qualifie de « totalement inacceptable » la violence de la manifestation contre les mesures sanitaires, ce dimanche à Bruxelles. Ce lundi, sur Radio 1, elle a apporté son soutien aux syndicats de police, qui sont choqués des violences contre la police lors de la manifestation.

Plus de 230 personnes ont été arrêtées lors de cette manifestation. Selon la ministre Verlinden, les profils étaient très diversifiés : des personnes issues de l’extrême gauche comme de l’extrême droite, et aussi venues d’autres pays. Selon la ministre, la police analyse actuellement les images des caméras afin d’identifier d’autres contrevenants.

Elle a également souligné lundi que toute personne coupable de violence doit être traitée de manière appropriée. « Nous ne pouvons pas tolérer cela. Il s’agit de notre capitale et nous ne pouvons tolérer une telle destruction des infrastructures publiques et privées. La justice continuera les poursuites », a-t-elle déclaré, qualifiant la violence de « totalement inacceptable » et les images « d’hallucinatoires ».

« Je m’associe donc également à l’indignation des syndicats de police qui sont réellement choqués par cette violence », dit-elle. Le syndicat de police NSPV avait auparavant réagi avec beaucoup de colère au fait que la violence ait été à nouveau utilisée contre des policiers dimanche. « Nous sommes dans une énorme polarisation. La police ne devrait vraiment pas être la victime de cela. Chaque jour, il devient évident que la police est la risée de ce qui ne va pas dans ce pays », a déclaré Carlo Medo de NSPV. « La construction du respect mutuel est un processus à long terme », a déclaré la ministre Verlinden.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Morissens Pierre-marc, lundi 24 janvier 2022, 18:40

    exemple : un policier gaze 2 mères de famille et puis un autre casse la vitre. https://fb.watch/aKAaRrd4Zs/

  • Posté par massacry olivier, lundi 24 janvier 2022, 20:22

    Merci pour cet exemple tout emprunt d'objectivité, 15 seconde provenant de la chaine Vécu, pro-et-agitateur Gilets Jaunes, sans, comme par hasard, contexte, sans la scène qui précédé, sans interview par exemple, bref la fine fleur du journalisme alternatiffffff.

  • Posté par Sophie Coopmans, lundi 24 janvier 2022, 18:11

    Que la police analyse aussi les images filmées par les vrais manifestants : des policiers qui s’en prennent à des manifestants tout à fait pacifiques et des « casseurs » de mèche avec la police : tout à fait hallucinatoire aussi et non relayé dans les médias. Comment se fait -il que des casseurs n’aient pas infiltré le rassemblement du monde de la culture qui avait les faveurs de plusieurs responsables politiques ? Ils n’aiment pas la culture ? La manifestation d’hier était totalement pacifique : un cortège continu de la Gare du Nord au Cinquantenaire. Vous pouvez compter…500.000 personnes d’après les organisateurs. Ces casseurs ne sont pas des manifestants. Ce sont des casseurs qui ont précipité la fin du rassemblement et des prises de parole au Cinquantenaire.

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 26 janvier 2022, 15:52

    Madame; chaque "manifestation" doit recevoir une "autorisation" de la part d'un "organisateur-responsable" : >>> Eh! Bien, que l'organisateur (EU) en assume la RESPONSABILITÉ ! ... Si ce mot a encore le moindre sens chez des "irresponsables" ! ASSUMEZ et PAYEZ . Point barre. Et ne venez pas pleurnicher parce qu'il a plu, ou qu'il faisait noir, ou qu'il y avait des pilleurs de Bancontact, etc. etc : ON s'en fiche !!

  • Posté par massacry olivier, lundi 24 janvier 2022, 21:55

    Comme vous le dites les < casseurs> et autres pions d'une droite extrême et amateurs de pseudo sciencens, non , n'aiment pas la culture, c'est même un pléonasme.

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une