Accueil Monde Europe

Julian Assange est autorisé à contester son extradition devant la Cour suprême britannique

En décembre, la Cour de Londres avait annulé en appel le refus d’extrader le fondateur de WikiLeaks vers les Etats-Unis.

Temps de lecture: 1 min

La Haute Cour de Londres a autorisé lundi le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, à contester devant la Cour suprême britannique une décision de justice autorisant son extradition vers les Etats-Unis.

En décembre, cette cour avait annulé en appel le refus d’extrader l’Australien de 50 ans vers les Etats-Unis, où il risque jusqu’à 175 ans de prison pour la diffusion, à partir de 2010, de plus de 700.000 documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, en particulier en Irak et en Afghanistan.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une