Accueil Économie

Un changement de taille imminent

La SFPI va engranger un milliard d’euros de dividendes supplémentaire grâce au transfert d’une série de participations provenant de l’Etat.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Dans les années à venir, la SFPI va changer de division. Le gouvernement a convenu de centraliser toutes les participations de l’Etat au sein de celle-ci pour en faire un vrai fonds souverain qui pèsera à terme, selon les calculs de son CEO Koen Van Loo, 16 milliards d’euros (contre 2,6 milliards en 2021). Le transfert des participations dans Ethias et BNP Paribas (on parle de 6,5 milliards d’euros) est imminent. « Un conseil d’administration a été convoqué le 8 février pour examiner le rapport d’évaluation des actifs et sur la base de celui-ci, j’espère pouvoir convoquer une assemblée générale encore en février ou en mars. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs