Accueil Économie Finances

SFPI: comment fonctionne ce fonds public très discret?

Ce fonds souverain belge en devenir vient de débloquer 600 millions pour assurer l’ancrage belge d’Ageas. Portrait d’une institution ambitieuse appelée à prendre beaucoup d’ampleur dans les années à venir avec son CEO, Koen Van Loo.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 5 min

Il y a une semaine, la SFPI (Société fédérale de participations et d'investissement), le bras financier de l’Etat, a créé la surprise en rachetant 6,3 % du capital de l’assureur Ageas au nom de la défense de son ancrage belge. Dont coût ? Près de 600 millions d’euros. Le plus gros montant jamais investi – sur fonds propres – par l’entreprise depuis sa création en 2006 ! En décembre, on apprenait que la SFPI allait aider Proximus à en mettre en Bourse sa filiale américaine dédiée à l’identification digitale, Telesign. Le montant exact n’a pas été communiqué mais on parlerait d’une somme d’environ 85 millions de dollars…

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Finances

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs