Tout savoir sur les crédits à la consommation

A côté des crédits hypothécaires pour des achats immobiliers, le crédit à la consommation est une autre forme d’emprunt pour d’autres. Mais comment faut-il procéder précisément ? N’est-ce pas risqué ? Et comment se passent les remboursements ?

Attention, emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent.

Un crédit hypothécaire, appelé également prêt logement, concerne toujours l’acquisition d’une habitation ou de travaux de construction. Vous contractez ce type de crédit pour l’achat d’un bien, financer une construction neuve ou effectuer des rénovations importantes. Pour un crédit hypothécaire, vous devez passer devant le notaire, ce qui augmente les frais. Généralement, les prêts logements portent sur de gros montants et sur une longue période de remboursements (souvent 15 ou 20 ans, voire plus).

Qu’est-ce qu’un crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation peut servir à de nombreuses fins, comme par exemple pour financer l’achat d’une voiture ou pour payer des dépenses imprévues, un voyage autour du monde, une fête de mariage, les études des enfants, etc. Le crédit lié à une carte de crédit ou à une réserve d’argent est également une forme de crédit à la consommation. Par rapport aux crédits hypothécaires, les crédits à la consommation impliquent des montants moindres et une durée de remboursement plus courte.

Un des avantages du crédit à la consommation est qu’il ne nécessite pas l’intervention d’un notaire. Il n’y a donc aucun frais de notaire à régler. De même, les frais de dossier sont généralement inférieurs à ceux d’un crédit hypothécaire. C’est pour cette raison que les gens préfèrent parfois contracter un prêt rénovation plutôt qu’un crédit hypothécaire pour financer leurs gros travaux. En revanche, le taux d’intérêt d’un crédit à la consommation est généralement plus élevé que celui des crédits hypothécaires.

Pourquoi souscrire un crédit à la consommation ?

Nous avons déjà cité les situations dans lesquelles un crédit à la consommation peut s’avérer très utile. C’est votre emprunt : vous en faites ce que vous voulez. Vous n’avez pas de justificatifs, devis ou factures à présenter.

Bien entendu, un crédit à la consommation reste un emprunt et coûte donc de l’argent. En votre qualité d’emprunteur, vous vous engagez ainsi, en fonction du capital emprunté, à rembourser chaque mois un montant fixe ou variable. Outre le capital à rembourser, vous payez également des intérêts et des frais.

Un crédit à la consommation est-il sans risque ?

Toutes les modalités d’un prêt à tempérament sont fixées à l’avance : sa durée, ses mensualités et son taux. Vous n’avez donc jamais de mauvaises surprises et vous contrôlez votre budget. Mais que se passe-t-il en cas de circonstances imprévues, par exemple si vous ne disposez plus de la capacité financière suffisante pour rembourser le prêt, en cas d’incapacité temporaire ou d’une perte d’emploi involontaire ? Pire encore : si vous décédez, comment vos proches pourront-ils continuer à rembourser le crédit ?

Il est donc recommandé, sans être obligatoire, de souscrire également une assurance solde restant dû lorsque vous prenez un crédit à la consommation afin de protéger vos proches et vous contre les risques précités. En cas de décès, les remboursements restants seront entièrement réglés par cette assurance. Et en cas de perte d’emploi suite à un licenciement, vos mensualités seront temporairement prises en charge.

Il importe également que vous choisissiez un expert en crédits et assurances qui soit fiable, accessible et compréhensif. Cofidis est active en Belgique depuis 1985 et n’a jamais cessé de proposer des solutions financières simples : des prêts, crédits et assurances adaptés au besoin de chaque client. Près de 420 collaborateurs, dont 200 conseillers sont à votre disposition pour vous accompagner et répondre à toutes vos questions par e-mail, téléphone ou chat. Ils veillent toujours, en collaboration avec chaque client, à trouver la meilleure solution pour sa demande.

En savoir plus sur les crédits à la consommation ? Cliquez ici.

Consultez les conditions générales de l’assurance sur www.cofidis.be. Contrat d’assurance collectif souscrit par Cofidis auprès de l’Assureur ACM VIE SA et ACM IARD SA – Siège social : 34, rue du Wacken - 67900 Strasbourg France – Entreprises régies par le Code des Assurances français et l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution - 61 rue Taitbout, 75009 Paris - France.

La UneLe fil info Partager
Sommaire