Accueil Culture Musiques

Harnoncourt & Chamber Orchestra of Europe: un témoignage essentiel

Haydn, Mozart, Beethoven, Brahms, Schubert

Fiche - Temps de lecture: 1 min

On ne le dit pas assez mais Nikolaus Harnoncourt testait chaque année ses avancées de répertoire avec le Chamber Orchestre of Europe lors des Styriades de Graz en juillet. Une expérience vivifiante dont seul le témoignage beethovénien nous a laissé au disque, Haydn, Mozart et Schubert étant réservés au Concertgebouw et Brahms à Berlin. Et chaque fois avec une surenchère expressive. Or voici que l’on nous restitue l’écho de ces stimulants concerts publics. Fabuleux Schubert où, à côté des 8e et 9e qui regardent sans emphase vers Bruckner, les six premières évoluent dans la juste descendance d’un Haydn ironique : vivacité des mouvements vifs, élégance chantante des andante et candeur populaire des ländlers. Dans cet esprit, la Sérénade Posthorn de Mozart récupère ses élans festifs, les 5e et 7e beethovéniennes leur vigueur prométhéenne et la 4e de Brahms une puissance imaginative jamais abrupte. Un must absolu pour Schubert et un témoignage essentiel pour les autres compositeurs.

ICA Classics

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une