Accueil Société Enseignement

Coronavirus: mini-guerre scolaire en vue sur les mesures

Comme attendu, l’école est fortement perturbée par le variant omicron. Entre ceux qui veulent encore assouplir et ceux qui jugent que cela serait irresponsable, la tension est palpable. Une réunion conjointe des ministres de la Santé et de l’Enseignement est annoncée pour mercredi.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Faute de chiffres actualisés, il est difficile d’évaluer finement l’impact du variant omicron sur l’école. On sait toutefois que le milieu scolaire est l’un des plus touchés par la cinquième vague.

Ce lundi, un rapide coup de sonde dans la capitale nous indique qu’un tiers des classes ont dû fermer à Schaerbeek, une vingtaine à Molenbeek, une dizaine à Anderlecht et que la situation n’était pas meilleure au sud ni au nord du pays.

Depuis quinze jours, directions, profs, parents et élèves se prennent la tête sur les mesures qui ont déjà été revues à plusieurs reprises. Et cela n’est apparemment pas fini.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Donatien Cuber, mardi 25 janvier 2022, 17:20

    En gros les commentaires c'est "vous êtes tous égoïstes sauf moi". Alors que probablement vous ne valez pas mieux (et moi non plus j'en conviens, mais je ne place pas "égoïste" ou "société égocentrique" à tout bout de champs dans les commentaires#.

  • Posté par Detez Olivier, mardi 25 janvier 2022, 13:34

    Les auto-tests n'offrent aucune garantie pour la société car personne ne sait vérifier s'ils ont bien été effectués ou pas et un inconscient positif pourrait de toute façon ne pas en tenir compte s'il le souhaite. Fermer les classes n'est sans doute pas une bonne chose, mais laisser 1/3 des élèves à domicile pendant que les autres continuent les cours, est-ce une meilleure option pour éviter des lacunes dans l'apprentissage?

  • Posté par massacry olivier, lundi 24 janvier 2022, 23:45

    Et encore une gestion à la petite semaine, la situation présente était pourtant établie au dernier Codéco, pas un ministre de l'éducation n' a alors bronché !

  • Posté par DOMINIQUE SCHOLLAERT, lundi 24 janvier 2022, 21:31

    Un jour ou l'autre, vu l'égoïsme irresponsable actuel, arrivera un variant mortel qui décimera 95 % de la population mondiale...

  • Posté par STORDIAU Pierre, mercredi 26 janvier 2022, 16:42

    +1 : Je l'ai déjà posté moultes fois : La disparitions d'espèces préhistoriques n'est pas seulement dû à des météorites géocroiseurs ... !! La Science va beaucoup nous aider ... mais elle a ses limites; n'en déplaise aux obscurantistes et à ceux pour qui la Terre est toujours plate ! Mdr.

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs