Accueil Économie Consommation

Comment les factures d’énergie plombent le budget des ménages

Carburant : +27 % sur un an. Mazout : +64,5 %. Electricité : +56 %. Gaz : +145 %. L’énergie fait de plus en plus mal au portefeuille. Et les aides ne ciblent pour l’instant que les plus bas revenus.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Enquêtes Temps de lecture: 7 min

Ce n’est jamais agréable de mettre de l’ordre dans ses factures. Ça l’est encore moins quand on a l’impression qu’elles sont en train de flamber, comme c’est le cas pour les commodités énergétiques. De quoi perturber l’équilibre budgétaire des ménages ? Le Soir fait le point.

1

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

33 Commentaires

  • Posté par Valentin Michel, jeudi 27 janvier 2022, 11:50

    Bonjour, "Ils se quittent sans accord"...! Les aides, nécessaires, sont parties , mais dans tous les sens depuis 18 mois. Et ils ne parviennent pas à être d'accord sur plus d'indemnités à propos des sinistrés de juillet, d'une baisse des accises et de la taxe sur l'énergie, sur une taxation des très grosses sociétés, sur des codeco (sssssss) qui partent dans tous les sens, sur une entente à rendre les citoyens simplement heureux en plaçant en avant leurs intérêts personnels et partisans......?

  • Posté par Desmet Marc, jeudi 27 janvier 2022, 11:10

    Nos politiciens sont dirigés par les entreprises qu'ils ont en son temps privatisé pour soi disant faire jouer la concurrence... Résultat, elles se sont bien entendues entre elles pour nous saigner au maximum.

  • Posté par Chalet Alain, mardi 25 janvier 2022, 13:32

    De plus en plus, on veut que les prix que doivent payer les consommateurs soient proportionnels à leurs revenus. Voilà encore une façon supplémentaire de décourager les gens de travailler pour gagner plus. Notre économie est de moins en moins compétitive et notre niveau de vie sera bientôt celui d'un pays sous-développé.

  • Posté par J.-M. Tameyre, mardi 25 janvier 2022, 15:15

    Un des corollaires sera aussi qu'il sera bientôt IMPOSSIBLE d'encore acheter des produits de bonne qualité et qui durent. Tous chez Primark avec des vêtements qui tiennent deux lessives quand je possède encore des vestes et pantalons de bonne facture bien entretenus. Ce n'est même pas une question de prix : certains produits sont déjà introuvables. Sauf à l'étranger ou dans des boutiques très confidentielles.

  • Posté par Poireau Brice, mardi 25 janvier 2022, 12:57

    Au-delà du fond, et sans vouloir jouer les râleurs permanents, la forme de cet article est quand même bien pauvre de la part du journaliste: « aie », « qui fait boom », « ça va taper dans les xxx euros », etc. Faites quand même un effort Le Soir, j’ai l’impression de lire un post facebook…

Plus de commentaires

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs