Accueil Société

Pacte d’excellence: «Tous les coûts ne seront pas absorbables»

Pour le Segec, le coût total du Pacte d’excellence sera impossible à absorber. Il plaide pour de vrais choix et pour plus d’efficience dans les réseaux les mieux dotés.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Avant d’être patron du Segec (Secrétariat de l’enseignement catholique), Etienne Michel était expert en finances publiques. Aussi, quand il parle « Pacte pour un enseignement d’excellence », c’est notamment avec un boulier compteur en tête. Verdict : les principales mesures évoquées par le groupe central du pacte coûteraient jusqu’à 1,4 milliard d’euros (près de 30 % du budget de l’enseignement obligatoire). Déduction : avec une Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) quasi exsangue – « quoi qu’il arrive, les marges resteront très limitées » – il ne faut pas rêver…

Que cache votre addition de 1,4 milliard ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs