Accueil Belgique Politique

Querelle(s) PS-CDH à propos du cours de citoyenneté

Article réservé aux abonnés

Invalid Scald ID.

Journaliste au service Politique Temps de lecture: 3 min

Le cours de religion/morale a vidé pas mal d’encriers. Et ce n’est pas fini.

En mars 2015, la Cour constitutionnelle a invité la Communauté française à autoriser l’élève de l’école officielle à se faire dispenser de religion/morale. Depuis septembre 2015, l’enfant souhaitant échapper à religion/morale est dirigé vers le « cours de rien » – une alternative réputée neutre à la morale et bricolée à la va-vite par Joëlle Milquet, l’ex-ministre CDH de l’Education. Le « cours de rien » va laisser la place à un vrai cours d’éducation à la philo et la citoyenneté (dites EPC) au primaire dès septembre 2016, au secondaire en septembre 2017.

La religion/morale passera de 2 à 1 heure/semaine. L’heure ainsi libérée dans l’horaire abritera l’heure d’EPC. Et l’élève souhaitant se faire dispenser de religion/morale aura 2 heures d’EPC.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

120 élues se mobilisent pour un #Metoo politique belge

Des femmes élues de tous partis, collaboratrices, attachées parlementaires et militantes gravitant autour et dans les milieux politiques, appellent le monde politique à prendre ses responsabilités face aux violences sexistes, sexuelles et psychologiques exercées par des mandataires publics ou apparentés.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs