Accueil Léna

Le règne des talibans en Afghanistan, entre exécutions et pauvreté

Les femmes n’ont plus le droit ni de travailler ni d’étudier. La consommation de drogues a explosé. Et pendant ce temps-là, le pays s’enfonce dans une crise économique que les nouveaux maîtres de Kaboul ne savent pas comment gérer.

Avec LéNA, découvrez le meilleur du journalisme européen.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

Beaucoup d’entre eux se sont raccourci la barbe, se sont débarrassés de leur tunique noire et portent désormais l’uniforme de camouflage de l’armée vaincue. Il y a aussi moins de kalachnikovs en circulation, et ils ne font plus crisser les roues de leurs pick-up comme ils le faisaient autrefois. Installés dans la capitale depuis six mois, les talibans, qui se sont imposés comme les maîtres incontestés de l’Afghanistan, ont fait peau neuve. L’euphorie de la victoire est passée, et même le besoin d’affirmer leur pouvoir en terrorisant la population civile s’est quelque peu estompé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

7 Commentaires

  • Posté par collin liliane, dimanche 30 janvier 2022, 9:28

    Simple application des principes fondateurs de cette doctrine politico-religieuse (gouvernement théocratique, élimination des opposants et servage des femmes)... dont nous finançons l'installation chez nous.

  • Posté par eric biltiau, samedi 29 janvier 2022, 20:42

    Pourquoi tous les pays musulmans ne contribuent-ils pas au "renouveau" de l'Afghanistan...? Pourquoi ne s'unissent-ils pas pour éliminer ces chefs religieux qui ne sont que des barbares prônant des règles de vie crapuleuses et juste basées sur des textes religieux pire que le nazisme?

  • Posté par Joute Dodo, samedi 29 janvier 2022, 17:00

    Que les fonds de la Banque Centrale Afghane restent bien bloqués. De toutes façons, ce n'est pas leur argent, c'est de l'argent apporté par les Etats-Unis en soutien à l'Afghanistan. Il ne faut céder sur rien face aux talibans, ni sur le droit des femmes, ni sur le trafic de drogue, ni sur l'emprisonnement des très nombreux meurtriers talibans.

  • Posté par D Marc, jeudi 27 janvier 2022, 9:09

    Céder au chantage et payer quelques milliards! Résultat : l'Afghanistan va s'enfoncer un peu plus dans l'extrémisme et la famine ne fera que s'accroître. Les leçons du passé ne serviraient à rien?

  • Posté par Martin Roland, mercredi 26 janvier 2022, 17:28

    Est on certain que ces milliards seraient consacrés à nourrir le peuple et non pas à acheter des armes et enrichir les talibans ?

Plus de commentaires

Aussi en LéNA

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs