Accueil Baptême de l’art

Baptême de l’art: un théâtre en papier qui ne ferme jamais

Trois raisons de se lancer dans une activité culturelle avec les enfants. Pendant un an, la Porte de Hal se lance dans le théâtre... en papier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Oscar Wilde adorait ça. Charlie Chaplin, Hans Christian Andersen, Jane Austen, Charles Dickens, Jean Cocteau, Lewis Carroll. Même George Sand qui écrivait dans ses Œuvres autobiographiques (tome II)  : « Je priais parfois mon fils de me donner une représentation de décors. Je voyageais ainsi en rêve et j’y aurais passé ma vie, car à l’âge où je suis maintenant, le plus agréable des voyages est celui qu’on peut faire dans un fauteuil. »

Avec l’exposition Magical Theatres, la Porte de Hal célèbre un patrimoine oublié : le théâtre en papier. Ces charmantes œuvres d’art, qui ont souvent plus de 120 ans, reflètent la grandeur des scènes théâtrales européennes (Paris, Londres, Vienne, Munich…) et transportent le visiteur dans la vie intime des riches familles bourgeoises de l’époque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mardi 25 janvier 2022, 18:33

    Pour l'avoir visitée, je peux confirmer que c'est une très chouette exposition.

Aussi en Baptême de l’art

Le musée qui s’écoute

Trois raisons de se lancer dans une activité culturelle avec les enfants. Jusqu’au 22 mai l’opération « Souriez, vous êtes casqués » offre des balades sonores dans trois lieux bruxellois.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs