Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«C’mon C’mon»: sensible et touchant

Mike Mills filme avec tendresse, humour et ironie dans un noir et blanc très sobre et en même temps plein de nuances.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Deux ans après l’immense succès du Joker de Todd Phillips, qui lui a notamment valu un Oscar, Joaquin Phoenix retrouve le grand écran avec poésie, douceur et apaisement dans C’mon C’mon de Mike Mills (Beginners, 20th Century Women).

Un film sensible et touchant où il incarne Johnny, journaliste radio assez solitaire, qui parcourt l’Amérique pour interroger des enfants sur leurs rêves et sur l’avenir. Alors qu’il ne l’a pas vue depuis des mois, sa sœur Viv (Gaby Hoffman) lui demande de s’occuper de son fils de neuf ans, Jesse (Woody Norman). Un neveu qu’il connaît peu, mais qu’il va prendre sous son aile et qui va changer ses perspectives sur la vie.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs