Accueil Culture Cinéma Les sorties cinéma

«L’ennemi»: un captivant labyrinthe de pensées

Un film interpellant qui interroge nos perceptions.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 2 min

Questionner la réalité, les masques que l’on revêt, les rôles que l’on joue : voilà ce qui anime Stephan Streker dans L’ennemi, son quatrième long-métrage. Presque cinq ans après la sortie de Noces, qui s’inspirait du meurtre de la jeune Pakistanaise Sadia Sheikh, le réalisateur belge trouve l’origine de son nouveau film dans un autre fait divers : l’affaire Wesphael.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Les sorties cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs