Accueil Société

Coronavirus: les personnes actives davantage exposées

Selon un rapport universitaire bi-hebdomadaire, il y a deux fois plus de contaminations chez les personnes actives, en particulier dans les secteurs culturel ou sportif, suivis par l’enseignement et l’horeca.

Temps de lecture: 1 min

Le nombre d’infections au coronavirus serait deux fois plus élevé chez les personnes actives par rapport au reste de la population. C’est ce qui ressort du dernier rapport de la KU Leuven, de l’UHasselt et du service externe de prévention et de protection au travail Idewe, qui a comparé le nombre d’infections dans différents secteurs du pays du 4 au 17 janvier. Ce sont les secteurs culturel, sportif et des loisirs qui seraient les plus touchés, selon l’étude. L’enseignement arrive en deuxième position, tout juste derrière, suivi par l’Horeca.

Les données de Sciensano, associées à celles de la sécurité sociale et du service de suivi des contacts permettent de comparer l’impact du covid dans les différents secteurs, selon les chercheurs. Les chiffres sont examinés sur la base de l’incidence bimensuelle du coronavirus, c’est-à-dire le nombre d’infections pour 100.000 personnes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

4 Commentaires

  • Posté par massacry olivier, mercredi 26 janvier 2022, 15:19

    Au fair n'est-ce pas le monde culturel et sportif qui affirmait avoir les meilleurs dispositions. ( oui je sais là je frise avec la mauvaise foi, n'empèche que c'est interpellant).

  • Posté par M. G., mardi 25 janvier 2022, 21:40

    Le Soir ou les titres à la c**. C'est d'un logique qu'une personne active est davantage exposees

  • Posté par curto calogero, mardi 25 janvier 2022, 21:13

    Le CST, avec l'explosion des contaminations, protège les non vacciner, le CST écarte les non vacciner des lieux forts sensible a la contamination, des lieux défini par le politique a haut risques, paradoxalement au but rechercher, les non vacciner sont confortablement a l'abri des contaminations.

  • Posté par massacry olivier, mardi 25 janvier 2022, 22:42

    C'est le but, tenir à l'écart si possible des contaminations les groupes plus vulnérables, c'est le but poursuivis depuis le début. ( les non vaccinés sont à risques).

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko