Accueil Économie Entreprises

Restaurants: de la flexibilité pour rester ouverts face au variant omicron

Confrontée comme tant d’établissements aux contaminations et aux quarantaines de son personnel, la chaîne Be Burger a joué à fond la flexibilité et la polyvalence pour rester ouverte.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Nous avons tenu le coup depuis le début de la pandémie. Mais en ce début d’année, c’est particulièrement dur d’assurer pleinement la continuité de notre service à la clientèle », explique Elodie Norton, d’un ton serein qui contraste avec le défi qu’elle doit relever depuis une poignée de semaines. « Une partie de notre personnel est revenue contaminée des fêtes en famille ou a été infectée en rentrant travailler », poursuit la responsable des ressources humaines de Be Burger, une chaîne de sept restaurants à et aux alentours de Bruxelles, qui emploie une centaine de collaborateurs, dont 55 fixes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Entreprises

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs