Accueil Belgique Politique

Omicron: prépensionnés, pensionnés et demandeurs d’asile pourront dépanner les absents

Devant la vague d’absence, le gouvernement va approuver l’accord entre partenaires sociaux (sauf la FGTB) pour trouver des renforts.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Les prépensionnés, pensionnés et demandeurs d’asile pourront remplacer les personnes malades du covid dans les entreprises qui éprouvent des difficultés de fonctionnement en raison de ce virus. Le gouvernement devrait approuver deux projets de loi en ce sens avant la fin de la semaine, coulant ainsi dans les textes l’accord intervenu la semaine dernière entre patrons et syndicats (à l’exception de la FGTB). Le premier concerne les hôpitaux et l’enseignement et devrait entrer en vigueur la semaine prochaine. Le second s’applique aux autres entreprises, et entrera en vigueur « un peu plus tard », le texte devant encore faire l’objet de débats au parlement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 janvier 2022, 19:16

    Mesures inutiles, surtout concernant les demandeurs d'asile incapables de parler correctement et comprendre les langues nationales. Quant aux chômeurs, laissez-moi rigoler ! Être dans le milieu professionnel requiert une auto-discipline et une éducation élémentaire qu'ils n'ont pas. S'occuper d'une personne malade ou donner cours à des élèves sont des missions qui n'ont rien à voir avec une production de clous ou la manutention de produits !

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 janvier 2022, 19:15

    J'ajouterai que la pension est un droit : j'ai cotisé pendant 38 ans à la Sécurité Sociale et j'ai epargné un petit peu d'argent pour m'assurer un salaire différé pendant le restant de mes jours.

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 janvier 2022, 19:15

    J'ajouterai que la pension est un droit : j'ai cotisé pendant 38 ans à la Sécurité Sociale et j'ai epargné un petit peu d'argent pour m'assurer un salaire différé pendant le restant de mes jours.

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 janvier 2022, 19:10

    Mesures inutiles, surtout concernant les demandeurs d'asile incapables de parler correctement et comprendre les langues nationales. Quant aux chômeurs, laissez-moi rigoler ! Être dans le milieu professionnel requiert une auto-discipline et une éducation élémentaire qu'ils n'ont pas. S'occuper d'une personne malade ou donner cours à des élèves sont des missions qui n'ont rien à voir avec une production de clous ou la manutention de produits !

  • Posté par lambert viviane, mercredi 26 janvier 2022, 19:10

    Mesures inutiles, surtout concernant les demandeurs d'asile incapables de parler correctement et comprendre les langues nationales. Quant aux chômeurs, laissez-moi rigoler ! Être dans le milieu professionnel requiert une auto-discipline et une éducation élémentaire qu'ils n'ont pas. S'occuper d'une personne malade ou donner cours à des élèves sont des missions qui n'ont rien à voir avec une production de clous ou la manutention de produits !

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs