Accueil Société

Coronavirus: ce symptôme qui donne aux aliments une odeur épouvantable

La perte du goût et de l’odorat est un symptôme bien connu du coronavirus. Elle peut mener à une parosmie, soit l’altération de la perception des odeurs.

Temps de lecture: 2 min

Le coronavirus, dans ses différents variants qui se succèdent, a apporté son lot de symptômes variés, ceux-ci ne touchant d’ailleurs pas les patients de la même façon. Parmi ces symptômes, on connaît l’anosmie, la perte du goût et de l’odorat, qui, selon les individus, peut durer de quelques jours à plusieurs mois.

Chez certains patients atteints de cette perte du goût, la guérison passe par la parosmie, soit l’altération de la perception des odeurs, souligne l’Union.

Odeur de poubelle

Les chercheurs se penchent aujourd’hui de près sur ce trouble. Selon Federica Genovese, experte du Monell Chemical Senses Center à Philadelphie, « lorsque le virus attaque les cellules de l’odorat, cela détruit des neurones », ce qui entraîne la perte de l’odorat. « D’autres neurones les remplacent mais se reconnectent mal. Du coup, pour certains patients, une pêche peut sentir… le basilic, dans le meilleur des cas. Car cela peut vite dégénérer et les odeurs peuvent vraiment être désagréables », explique la chercheuse à Brut America. Certains patients parlent d’odeur d’œufs pourris, de poubelles ou même d’excréments.

Elément rassurant, ce symptôme signifie que ce trouble de la perception du goût est en voie de disparition, les neurones se reconnectant tôt ou tard correctement dans la majorité des cas.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Smyers Jean-pierre, mercredi 26 janvier 2022, 16:26

    Odeur appelée syndrome de Pe(e)ters.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko