Accueil Sports Tennis Grands Chelems

Elise Mertens qualifiée pour les demies du double en Australie: «Ça aide un peu à oublier la déception du simple»

Éliminée en simple, Elise Mertens peut encore compter sur le double pour tenter de remporter un nouveau titre en Grand Chelem.

Temps de lecture: 2 min

L’aventure australienne se poursuit donc pour Elise Mertens, qui avec sa nouvelle partenaire Veronika Kudermetova, disputera, ce jeudi, les demi-finales du double. Ce mercredi, le duo a assez facilement battu (6-3, 6-4) la paire formée par Sara Sorribes-Tormo et… Kirsten Flipkens. « C’est toujours spécial de jouer contre une autre Belge », a commenté Mertens. « Surtout contre Kirsten que j’admirais au même titre que Kim (Clijsters), Justine (Henin) ou Yanina (Wickmayer) quand j’étais plus jeune. C’est même devenu une copine, maintenant, car on se voit souvent en tournois et on a même pas mal joué ensemble, notamment en Billie Jean King Cup. »

L’accolade à la fin du match fut même généreuse. « Oui, il y avait de l’émotion », reconnaît la Limbourgeoise. « Kirsten a désormais 36 ans, elle a peut-être disputé son dernier Open d’Australie, je ne sais pas… Mais c’est super pour elle d’être encore là, en quart de finale, après une terrible saison 2021 où elle a payé cher sa chute et son entorse… »

Pour la nº1 belge, voilà une qualification pour les demi-finales qui vient sans doute un peu gommer la déception de lundi, en simple. « Oui, ça aide un peu », glisse-t-elle. « Même si, je suis du genre à plutôt regarder ce que je dois améliorer après une défaite, plutôt que de déprimer. Là, je sais sur quoi je dois encore travailler pour faire mieux la prochaine fois. Être éliminée en Grand Chelem, c’est toujours triste, mais il y a de suite d’autres tournois, d’autres semaines pour performer. Puis, le double, c’est presque un autre sport. On ne se retrouve pas seule à se battre contre une autre adversaire, voire contre soi-même… On parle avec sa partenaire, on échange, on rit parfois, c’est très différent. C’est pourquoi j’aime tant cette compétition, même si le simple reste ma priorité. »

C’est ce jeudi (à 3h dans la nuit belge) qu’Elise Mertens tentera de se qualifier pour une nouvelle finale en Grand Chelem dans cette discipline. Mais la demi-finale s’annonce d’emblée compliquée face… aux finalistes de l’an dernier (que le duo Mertens-Sabalenka, à l’époque, avait battues donc), soit les Tchèques Barbora Krejcikova et Katerina Siniakova.

Mertens vise un quatrième titre en Grand Chelem à ce niveau, après l’US Open 2019 (Sabalenka), l’Open d’Australie 2021 (Sabalenka) et Wimbledon 2021 (Hsieh).

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Sur le même sujet

Aussi en Grands Chelems

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Tennis, les résultats et classements Découvrez le programme du jour et le calendrier de la saison

Résultats et classements
SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb